04/04/2020 21:10
>>Au royaume des fauves : une série criminelle captive les Américains confinés
>>Au Japon, les notes d'espoir d'un orchestre en télétravail

Dur à entendre, mais non, le streaming musical n'a pas fait un bond au début du confinement. Une situation qui ne suscite pas l'inquiétude des plateformes qui misent sur leurs playlists liées à la vie en vase clos et se projettent à plus long terme. Il n'y a pas encore d'études globales communiquées sur la consommation numérique de musique depuis le passage de la France en confinement le 17 mars. Mais certains acteurs du domaine divulguent quelques données. "Chez nous, au niveau du volume d'écoute, on a noté une baisse de 10% la première semaine de confinement", expose Alexis de Gemini, directeur général de Deezer France. Une chute qu'il explique par "le fait que les gens ne vont plus au travail, or on estime à une heure et demie en moyenne le temps de trajet domicile-travail". Soit une tranche de la journée qui pouvait être dédiée à l'écoute de la musique dite "en mobilité".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Post-COVID-19 : le delta du Mékong redynamise le tourisme L’Association du tourisme du delta du Mékong a lancé récemment à Cân Tho un programme promotionnel afin de relancer le secteur touristique local, sévèrement frappé par la pandémie de coronavirus.