19/06/2020 23:51
Une stratégie de développement de l’industrie des matériaux de construction pour la période 2021-2030, orientations pour 2050, est en cours d’être élaborée. La gestion et le développement de ce secteur ont encore des faiblesses.
>>Doosan Vietnam exporte de matériaux de construction vers le Brunei
>>Ouverture de Vietbuild 2018 à Hô Chi Minh-Ville

Production de ciment. Photo: VNA/CVN

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a eu le 18 juin à Hanoï une séance de travail avec des représentants des organes compétents et des associations professionnelles concernées sur ce sujet.

Selon un rapport présenté à cette occasion, la production de certains matériaux de construction ont doublé ou triplé ces 10 ou 15 dernières années. Plusieurs produits répondent désormais aux normes des pays développés. Leur production répond à la demande intérieure croissante et à l’exportation.

Pour la filière du ciment, le Vietnam est actuellement le 5e plus grand fabricant dans le monde, après la Chine, l'Inde, les États-Unis et la Russie. La production nationale a doublé en 10 ans, passant de 45,5 millions de tonnes en 2009 à environ 100 millions de tonnes. En 2018, le Vietnam a exporté plus de 30 millions de tonnes, soit le double du volume exporté par la Thaïlande qui était le 2e exportateur mondial de ce produit. Cependant, il existe un certain nombre de faiblesses et lacunes dans la gestion et le développement du secteur des matériaux de construction.

Le vice-président de l'Association de ciment du Vietnam, Trân Ba Viêt, a déclaré que la valeur des exportations de ciment était encore faible alors que sa production nécessitait d'énergie et de ressources naturelles. Il a suggéré d'envisager l'exportation de blocs de béton préfabriqué qui apporteront une valeur beaucoup plus élevée tout en minimisant l'expédition de clinker et de ciment.

Partageant cette opinion, le président de l'Association des matériaux de construction du Vietnam, Tông Van Nga, a déclaré que le pays exportait de nombreux matériaux de construction bon marché. En plus, le pays n’a pas encore optimisé l’utilisation des sous-produits et des résidus d'autres industries pour produire des matériaux de construction.

Promouvoir l'application de technologies modernes

Lors de la réunion, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a déclaré que le secteur des matériaux de construction avait obtenu des résultats majeurs mais faisait toujours face à des difficultés et des défis, notamment une faible créativité et valeur ajoutée, l’absence de produits compétitifs sur le marché régional et mondial, et une attention insuffisante à la recherche et au développement. Il a indiqué que la tâche la plus importante était de répondre à la demande intérieure afin de contribuer au secteur de la construction et au développement socio-économique national. La demande mondiale de matériaux de construction augmentant également, le développement de ce secteur contribuera également à stimuler les exportations, a-t-il ajouté.

À cette fin, une stratégie de développement pour la période 2021-2030, orientations pour 2050, est nécessaire, a déclaré le vice-Premier ministre, demandant aux organes concernés de promouvoir l'application de technologies modernes, les économies de ressources naturelles et d'énergie, le recyclage des déchets, l'adaptation au changement climatique et la protection de l'environnement…

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

De nombreuses localités vietnamiennes honorées Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Dà Nang, Phu Quôc et Hôi An figurent dans des classements de Travelers' Choice Adwards 2020 de TripAdvisor, le plus grand site de voyage au monde.