12/12/2019 18:31

>>Un an après l'attentat du marché de Noël, l'hommage de Strasbourg aux victimes
>>Le marché de Noël de Strasbourg est ouvert, Castaner affiche sa "sérénité"
>>Ouverture du marché de Noël de Strasbourg, un an après l'attentat

Le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner, a participé mercredi 11 décembre aux commémorations organisées pour le premier anniversaire de l'attentat meurtrier du marché de Noël de Strasbourg, dans l'Est de la France. "Dans ce marché de Noël de Strasbourg, il y a un an, la haine a frappé", "des innocents ont été frappés par l'intégrisme", a déclaré, mercredi 11 décembre, lors d'une cérémonie commémorative, sous une pluie battante, place de la République, à Strasbourg, M. Castaner. "Aujourd'hui, un an est passé et pourtant rien n'est oublié (...) L'attentat est une cicatrice, une douleur vive. Mais avec vous, je veux me souvenir", a-t-il poursuivi avant de rendre hommage aux victimes. Cinq hommes ont été tués dans l'attentat : un retraité strasbourgeois, un touriste thaïlandais, un garagiste d'origine afghane, un journaliste italien et une figure de la vie culturelle strasbourgeoise. Une dizaine de personnes ont par ailleurs été blessées. Le 11 décembre 2018, Chérif Chekatt, un Strasbourgeois de 29 ans fiché S, avait pénétré dans le centre historique de la ville, dans le périmètre du marché de Noël, et ouvert le feu à plusieurs reprises sur des passants. Porteur d'une arme de poing et d'un couteau, il avait ensuite échangé des tirs avec les forces de l'ordre avant de réussir à s'enfuir vers un autre quartier de la ville. Au terme d'une traque de 48 heures, il avait été abattu par les forces de l'ordre.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

À Hanoï, au village de l’encens parfumé De passage dans la commune de Quang Phú Câu, en périphérie de Hanoï, on sera saisi par l’ambiance qui anime les fabricants d’encens. Ces bâtonnets sont brûlés par millions lors des fêtes traditionnelles, surtout à l’occasion du Nouvel An.