24/02/2021 10:30
Pour élargir le rôle de la femme dans la société et rendre plus substantielle la défense de l’égalité des sexes au niveau planétaire, il est indispensable de renforcer la coopération internationale. C’est ce qu’a déclaré la délégation permanente vietnamienne auprès de l’UNESCO lors de la conférence sur la création d’un réseau international pour l’égalité des sexes, organisée en ligne le 16 février.
>>Renforcement des capacités de direction des femmes cadres
>>Promouvoir les potentiels des femmes et réaliser l’objectif d'égalité des sexes
>>Les entreprises s'engagent à soutenir les principes d'autonomisation des femmes

Conférence sur la création d’un réseau international pour l’égalité des sexes, tenue en ligne le 16 février.
Photo : BQT/CVN

Signataire de différents traités internationaux sur l’égalité des genres et la protection des droits de la femme, le Vietnam est l’un des précurseurs en Asie-Pacifique de l’égalité homme-femme. En 2006, le pays a promulgué la loi sur l’égalité des sexes. En 2020, le Vietnam a multiplié les actions en faveur des femmes et des filles, premières victimes de la crise sanitaire de COVID-19.

En tant que président de l’ASEAN, le Vietnam a organisé un sommet consacré au "Rôle des femmes dans la construction d’une Communauté aséanienne cohésive, dynamique, durable et inclusive de l’après-COVID-19". À cette occasion, la présidente de l’Assemblée nationale Nguyên Thi Kim Ngân a souligné : "Les femmes représentent 48,7% de la population active de l’ASEAN. Elles sont majoritairement actives et impliquées dans la construction de la Communauté aséanienne. Les femmes participent aussi très activement à la lutte anti-COVID-19 et à la relance économique".

Aux fins d’accentuer le rôle des femmes dans le processus de reprise post-COVID-19 et le développement durable de l’Association, Nguyên Thi Kim Ngân a invité les États membres à protéger, à défendre et à garantir leurs droits. Elle a également partagé l’expérience vietnamienne en matière de protection de la santé et de contribution à l’économie nationale. La dirigeante vietnamienne a enfin souligné la nécessité de poursuivre les programmes d’aides en leur faveur pendant et après la pandémie.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et la présidente de l’Assemblée nationale Nguyên Thi Kim Ngân lors du Sommet des femmes leaders de l'ASEAN, le 12 novembre 2020.
Photo : VOV/CVN

"Afin de réduire les disparités sociales et juridiques entre les hommes et les femmes et de permettre à notre Communauté aséanienne de mieux résister aux chocs de l’extérieur, il faut donner aux femmes plus de voix et plus de pouvoir. Les femmes doivent se trouver au cœur du processus de redressement de l’ASEAN. L’égalité des sexes et la restitution du pouvoir aux femmes doivent compter parmi les priorités de la Vision aséanienne après 2025. L’évolution du monde et de la région impose à notre Association d’adopter une approche plus créative et plus efficace pour permettre aux femmes de progresser et de prendre part à tous les secteurs professionnels, y compris à ceux jusque là réservés aux hommes tels que les sciences, la technologie et l’informatique".

Avec les autres États membres, le Vietnam s’applique à bâtir une Communauté unie, pacifique, stable et prospère dans laquelle l’être-humain est au cœur des priorités et dans laquelle les opportunités de développement se partagent égalitairement entre les hommes et les femmes, a rappelé la dirigeante vietnamienne. Pour réfléchir aux moyens de réaliser cet objectif, le Vietnam animera, en 2021, un Forum entre les pays membres de l’ASEAN sur le rôle des femmes dans le processus de relance économique intégrale et durable, a-t-elle fait savoir.

Le Vietnam a également participé en 2020 aux dialogues ministériels de l’ASEAN et à une conférence internationale sur les femmes, la paix et la sécurité. Parrainés par le Vietnam, ces événements coïncidaient avec le vingtième anniversaire de l’entrée en vigueur de la Résolution No1.325 du Conseil de Sécurité de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité, et le vingt-cinquième anniversaire de la Déclaration et du Programme d’Action de Pékin, adoptés en septembre 1995 lors de la quatrième conférence mondiale sur les femmes. 
VOV/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.