23/02/2021 22:06
Personne ne pensait que la vigne pourrait se développer sur les terres alluviales de la région littorale du delta du Mékong. Tandis que les vignes locales du pays se sont en effet adaptées depuis longtemps au climat ensoleillé et venteux de la province de Ninh Thuân, au Centre. 
>>Ces jeunes agriculteurs qui font fortune dans leur terre natale
>>Succès du tourisme vitivinicole à Ninh Thuân
>>Les vignerons de Ninh Thuân misent sur la qualité

Trân Thi Thuy dans son jardin de vignoble à Bên Tre (Sud).
Photo : Tin Huy/CVN

La viticulture dans la zone côtière de Bên Tre était sans compter sur l’initiative de deux jeunes filles de la génération 9X (jeunes nés dans les années 1990) qui ont tenté et réussi le pari de faire pousser 50 ceps de vigne dans cette région du Sud.

Trân Thi Diêm (29 ans) et Trân Thi Thuy (25 ans) ont ainsi commencé à développer un petit vignoble dans la commune de Thanh Hai, district de Thanh Phu, province de Bên Tre, qui est devenu rapidement une attraction touristique.

D’après Bay Thiêt, propriétaire du jardin viticole, à la base il s’agit juste d’un cep de Ninh Thuân ramené par ses deux filles comme souvenir. Mais de façon inattendue, le plant s’est très bien développé et adapté aux conditions de la région de Bên Tre. La famille a alors décidé d’importer plus de pieds de vignes pour développer un mini vignoble. 

À l’heure actuelle, le jardin compte une cinquantaine de plants  avec trois cépages principaux (raisins rouges, raisins verts et raisins rubis). Fort de ce succès tout à fait remarquable, les deux sœurs sont en train créer une start-up via les projets d’incitation réservés aux jeunes de la province de BênTre.

Depuis le Nouvel An lunaire 2020, le vignoble de Bay Thiêt a ouvert ses portes aux touristes avec un billet d’entrée à 15.000 dôngs. Le weekend, ce site accueille environ 200 personnes. Afin de répondre aux besoins des touristes, les deux sœurs ont développé des produits touristiques du terroir en élaborant de nombreux plats à base de raisin comme le miel de raisin, la confiture de raisin ou la glace pilée au raisin. "Avec 15.000 dôngs par tasse, la glace pilée au raisinest particulièrement prisée par les jeunes", partage Trân Thi Thuy.

D'après l'expérience de Trân Thi Thuy, la teneur en sucre des raisins cultivés en plaine sur les terres alluviales est plus élevée que celle des fruits plantés à Ninh Thuân. "Il s’agit juste de mon impression. Il n'y a en fait aucune preuve scientifique", partage-t-elle.

On peut voir que la création d’une start-up de culture du raisin afin de promouvoir le tourisme permet de répondre aux objectifs du XIIe Congrès du Parti du district, que le tourisme deviendra, d’ici 2030, un des secteurs de pointe de la localité. Notamment le tourisme est lié à la production agricole et les produits de terroir. Il s’agit d’une orientation durable pour le tourisme de proximité.

Câm Sa/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.