19/12/2019 13:45
Force est de constater qu’en seulement trois ans d’existence, notre écosystème national de start-up aura bien prospéré… En 2018, les investissements ont explosé, passant à 900 millions d'USD, soit trois fois plus qu’en 2017. Et pour ce qui des six premiers mois 2019, on en est déjà à 250 millions d'USD investis dans 58 projets : c’est six fois plus que le premier semestre 2017.

>>Les start-up vietnamiennes tournées vers le monde
>>Techfest Vietnam 2019 a mobilisé un investissement total d’environ 14 millions d'USD
 

La Fête nationale de start-up d’innovation et de créativité, Techfest Vietnam, s'est tenue le 4 décembre. Photo : Vietnamnet/CVN


Fier de son écosystème de start-up, le plus dynamique de toute l’Asie du Sud-Est, le Vietnam a décidé de le faire connaître au-delà des frontières, avec notamment une fête nationale de l’innovation et de la créativité, la Techfest Vietnam.

Des Techfest du même type, il y en a d’autres de par le monde. Il y en a eu une le 13 septembre à la Silicon Valley, en Californie, aux États-Unis, puis du 6 au 9 novembre à Busan et à Séoul, deux grandes villes de la République de Corée, et plus récemment, du 11 au 14 novembre, à Singapour.

Au Vietnam, la Techfest aura vu l’émergence de quelques projets prometteurs. Les fonds d’investissement étrangers qui étaient représentés s’y sont manifestement intéressés de près. Affaire à suivre…   

Abivin, qui est une start-up vietnamienne spécialisée dans la logistique, a remporté en mai dernier à San Francisco l’édition 2019 de la Startup World Cup, une compétition destinée aux jeunes entreprises du monde entier.

Pour Trân Quynh Huong, qui était la cheffe du village d’investissement international de la Techfest Vietnam 2019, aucun doute : le Vietnam est le nouvel eldorado des start-ups.

"Il n’y a qu’à voir à quel point les investisseurs étrangers se tournent vers les start-up vietnamiennes !", fait-elle remarquer.

Actuellement, le Vietnam compte plus de 3.000 entreprises innovantes. C’est trois fois plus qu’en 2015, ce qui fait dire à Pham Hông Quât, qui est responsable du département du marché et des entreprises technologiques au ministère des Sciences et des Technologies, que notre pays est à la pointe dans ce domaine.

"En 2019, notre écosystème de start-up a énormément prospéréé", constate-t-il. "Il englobe aujourd’hui différents domaines comme la santé, la formation, l’agriculture... Quelques grands groupes ont commencé à mettre en place des écosystèmes et des espaces innovants. C’est la tendance, et pas seulement au sein de l’ASEAN !..."

Naturellement, le gouvernement reste, sinon à la manœuvre, en soutien. Le développement de cet écosystème de start-up rentre tout à fait dans ses vues, et il entend bien donner le coup de pouce nécessaire, comme nous l’explique Trân Van Tùng, le vice-ministre des Sciences et des Technologies.

"Notre ministère coopère  étroitement avec les autres ministères, les localités et les organisations locales et internationales pour faire en sorte que les start-up puissent bénéficier de conditions favorables à leur développement", dit-il.

Le Vietnam souhaite offrir à ses créateurs de start-up un bon environnement, un environnement à la hauteur du potentiel qu’ils dégagent. Sa population jeune est un atout, dans ce domaine. La jeunesse se montre en effet toujours prête à tester de nouvelles plateformes et des logiciels intelligents… et à aller de l’avant…

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Le Grand Prix de F1 pour aider le développement du tourisme sportif au Vietnam L'administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV) et le Vietnam Grand Prix Corporation (VGPC) ont signé le 21 février un accord de coopération sur la promotion du tourisme du pays en association avec le Grand Prix de Formule One (F1).