06/09/2018 12:31
La Malaisie pourra être l’un des trois pays d’Asie les plus touchés par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine si le conflit continue de s’aggraver, selon Standard Chartered.
>>La Malaisie s’efforce d’améliorer sa situation financière
>>La Malaisie réduit la prévision de croissance pour 2018

Le ringgit malaisien.
Photo: AFP/VNA/CVN

Edward Lee, économiste en chef de Standard Chartered pour l’ASEAN et l’Asie du Sud, a averti que le différend commercial entre les États-Unis et la Chine pourrait encore affaiblir les résultats économiques de la Malaisie, déjà modérés ces derniers temps. Selon l’économiste, le produit intérieur brut (PIB) de la Malaisie a connu une croissance plus faible que prévu, à 4,9% au premier semestre de 2018.

Si les États-Unis appliquent les droits douaniers de 25% sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises plus les 25% précédents sur 50 milliards de dollars d’importations, l’impact potentiel sur la croissance chinoise pourrait être de 0,6%. Cela pourrait avoir un impact de 0,3 point de pourcentage sur la croissance du PIB malaisien, a indiqué M. Lee lors d’une conférence de presse tenue le 4 septembre.

En ce qui concerne la performance économique au second semestre de 2018, M. Lee n'a pas exclu une croissance plus lente en Malaisie, compte tenu de la hausse des obstacles externes, de la modération des facteurs de croissance tels que les investissements et les dépenses publiques.

Compte tenu de principaux risques auxquels l’économie malaisienne est exposée, Standard Chartered a revu à la baisse ses prévisions de croissance économique pour ce pays en 2018 à 4,8%, contre 5,3% précédemment.

Concernant le ringgit (RM), Standard Chartered s'attend à ce que cette devise s'échange à 4 RM par dollar américain d'ici fin 2018 et à 4,10 RM d'ici fin  2019.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.