07/06/2021 09:14
Des inondations et coulées de boue provoquées par les pluies de mousson au Sri Lanka ont fait au moins seize morts et obligé 270.000 personnes à quitter leur domicile submergé, a annoncé dimanche 6 juin le Centre de gestion des catastrophes (DMC).
>>Le Sri Lanka prépare la protection de ses côtes contre une potentielle marée noire
>>Sri Lanka : le feu éteint après 13 jours d'incendie sur le navire en perdition

Des militaires distribuent de la nourriture aux habitants victimes des inondations à Kelaniya au Sri Lanka le 6 juin. Photo : AFP/VNA/CVN

La plupart des victimes des glissements de terrain provoqués par les averses torrentielles qui se sont abattues sur 10 des 25 districts du pays depuis vendredi ont été ensevelies vivantes, a précisé cet organisme.

Dans le district de Kegalle, un chien a orienté les secouristes vers un endroit où ont été ensevelis vivants quatre membres de la même famille. Ces quatre personnes étaient décédées lorsqu'elles ont été récupérées avec l'aide de militaires, ont indiqué des responsables.

Les forces de sécurité ont été déployées dans plusieurs districts pour aider à évacuer les villageois sinistrés.

Selon le Centre de gestion des catastrophes, 270.000 personnes ont été évacuées de leurs habitations inondées et ont trouvé refuge chez des amis, des proches, ou dans des centres gérés par les pouvoirs publics.

La mousson touche le Sri Lanka deux fois par an, apportant des précipitations vitales pour l'irrigation des terres agricoles et l'énergie hydro-électrique, mais causant également des ravages et des décès.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.