23/02/2021 15:50
Le service audio en ligne Spotify va ouvrir sa plateforme aux podcasts payants, a-t-il annoncé lundi 22 février, une première qui rompt avec le modèle économique dominant, basé uniquement sur la publicité.
>>Spotify lance ses propres livres audio sur sa plate-forme
>>Amazon rachète la plateforme de podcasts Wondery

Le logo de Spotify.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans "les mois à venir", sans plus de précision, le service va proposer à quelques producteurs aux États-Unis de lancer, en version test, des podcasts payants en passant par la plateforme de création Anchor, a annoncé Michael Mignano, co-fondateur de cette filiale de Spotify.

Cette initiative s'inscrit dans la volonté de Spotify de donner aux créateurs de contenu audio "le pouvoir de choisir le meilleur modèle économique pour eux", a expliqué Michael Mignano, lors d'une présentation des dernières innovations de la plateforme.

Les principales plateformes de podcasts, Apple Podcast, Spotify, iHeartRadio ou Castbox proposent leur contenu gratuitement, le modèle historique de ce format qui explique, pour partie, sa croissance effrénée ces dernières années.

Les créateurs se rémunèrent, pour l'essentiel, via la publicité, dont le chiffre d'affaires progresse, mais nettement moins vite que l'offre de contenu.

En juillet, le rapport annuel IAB/PwC tablait sur une croissance de 14,7% du chiffre d'affaires publicitaire du podcast aux États-Unis en 2020, pour approcher le milliard de dollars.

Le chiffre est bien modeste par comparaison aux 12,6 milliards de dollars de recettes publicitaires attendues en 2021 pour les radios locales aux États-Unis, selon la société spécialisée BIA Advisory Services.

Les podcasts payants existent déjà, mais représentent pour l'instant une minorité du marché.

Lundi 22 février également, Spotify a annoncé le lancement de la plateforme "Spotify Audience Network", qui permet aux annonceurs d'acheter des espaces publicitaires dans les podcasts de leur choix.

Début 2020, le service avait lancé son programme Streaming Ad Insertion, qui permet d'insérer des plages publicitaires pour les auditeurs qui écoutent le podcast en streaming.

À la différence du téléchargement, mode d'écoute historique du podcast, le streaming permet de mieux cibler les auditeurs mais aussi de récolter des données sur les retombées d'une publicité.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre