11/07/2018 22:55
Des représentants de l'ambassade du Vietnam, de l'Association khméro-vietnamienne et des hommes d'affaires vietnamiens au Cambodge ont rendu visite le 10 juillet à 60 familles, dont la plupart sont les Cambodgiens d'origine vietnamienne, affectées par l’incendie survenu le même jour dans la capitale cambodgienne.
>>La coopération économique Vietnam - Cambodge présentée à Khmer Times
>>Cambodge: inauguration d’une école flottante réservée aux enfants Viêt kiêu

L'ambassadeur vietnamien au Cambodge, Vu Quang Minh (2e, droite), rend visite aux familles affectées par l’incendie survenu le 10 juillet à Phnompenh.
Photo : VNA/CVN

L'ambassadeur Vu Quang Minh a remercié les autorités locales et la Croix-Rouge cambodgienne pour leur soutien opportun aux victimes et promis que l'ambassade du Vietnam et les organes concernés continueront leur aide en faveur de ceux-ci.

L'incendie s’est déclaré à 03h15 dans l’arrondissement de Russey Keo, détruisant 59 maisons et biens de 67 familles, dont 58 celles des Cambodgiens d’origine vietnamienne.

La conclusion finale montre que le feu a été causé par une panne d’électricité. 32 camions de pompiers ont été mobilisés sur place, mais la maîtrise du feu a rencontré de nombreuses difficultés à cause de la route trop petite et des maisons construites en bois.

À la nouvelle de l’incendie, l'ambassade vietnamienne et l'Association khméro-vietnamienne ont envoyé des responsables sur le site pour chercher les mesures d’assistance aux victimes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.