23/04/2019 23:26
Des délégués participant à un séminaire organisé lundi 22 avril à Hanoï par l'Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes ont échangé des mesures pour soutenir les femmes rurales face au changement climatique.
>>Soutien aux femmes dans l'adaptation au changement climatique
>>Les femmes et le changement climatique au Vietnam

Vue général du séminaire organisé le 22 avril à Hanoï.
Photo: baotainguyenmoitruong/CVN

Selon Vu Phuong Ly, spécialiste de ll'Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU Femmes) au Vietnam, si les femmes se voient être soutenues dans l’amélioration de leur vie et de leur capacité, elles pourront contribuer plus efficacement aux efforts de faire face au changement climatique et au développement durable.

Elle a aussi souligné l'égalité des sexes, qui a été considérée comme le fondement pour rendre plus efficaces les activités de l'adaptation au changement climatique et aussi la voie pour s’orienter vers les Objectifs de Développement durable.

Pham Thi Hà Phuong, de l’ONU Femmes, a déclaré que près de 63,4% des femmes rurales au Vietnam se livraient à la production agricole. Elle a également souligné le rôle et la participation limitée des femmes dans la prise de décisions concernant la lutte contre les catastrophes naturelles et le changement climatique.

Les délégués ont évoqué les préparatifs pour la mise en œuvre de modèles de subsistance durables en faveur des femmes ethniques de la province montagneuse de Lào Cai (Nord) et de la province de Quang Nam (Centre).

Les modèles font partie d’un projet sur les moyens de subsistance durables pour les femmes rurales face au changement climatique et aux risques de catastrophes, qui s’inscrit dans le cadre d’un Programme visant à améliorer les moyens de subsistance des femmes et leur participation aux activités de l’adaptation au changement climatique.

Le Vietnam est l’un des pays les plus vulnérables et les plus touchés par le changement climatique et les catastrophes naturelles. Le Global Climate Risk Index 2015 pour la période 1994-2013 a classé le Vietnam à la septième place.

On estime que plus de 70% de la population vietnamienne, en particulier des femmes et des enfants, sont particulièrement vulnérables aux effets des catastrophes naturelles.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Le jardin Ave Maria et la magnifique cathédrale de Bùi Chu attirent les touristes Le jardin Ave Maria et la cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Bùi Chu âgée de 135 ans, sont devenus depuis longtemps une destination attrayante pour de nombreux touristes vietnamiens et étrangers.