01/11/2020 17:01
À Hô Chi Minh Ville, à l'heure actuelle, environ 84% des entreprises sont toujours en situation difficile. Elles ont désespérément besoin de capitaux pour stabiliser et maintenir la production et les activités commerciales dans l'ère post-COVID-19.
>>Bilan du soutien aux entreprises impactées par la COVID-19
>>Réforme, innovation et entrepreneuriat pour le développement durable
>>HCM-Ville : près de 3.000 entreprises reprennent leurs activités au 1er semestre

Le séminaire "Soutien aux entreprises et accès aux sources de capitaux d’investissement pour restaurer la production et les affaires après le COVID-19", le 30 octobre à Hô Chi Minh-Ville.

Le Centre de promotion du commerce et de l’investissement de Hô Chi Minh-Ville (ITPC) a coopéré avec l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) dans l'organisation le 30 octobre, dans la mégapole du Sud, d'un séminaire sur le thème "Soutien aux entreprises et accès aux sources de capitaux d’investissement pour restaurer la production et les affaires après le COVID-19".

Le séminaire visait à créer les conditions pour que les entreprises trouvent des capitaux pour maintenir et stabiliser leurs activités dans la période post-COVID-19 en accédant aux fonds d'investissement, aux banques dans le pays et à l'étranger.

Le séminaire a également fourni aux milieux d’affaires des informations utiles sur la restructuration et la planification des futures stratégies de développement.

Accès au capital : encore plus difficile
dans la période post-Covid-19


Lors du séminaire, Cao Thi Phi Vân, directrice adjointe de l'ITPC, a déclaré que la crise sanitaire avait eu un lourd impact sur la production et les activités commerciales du monde des affaires, en particulier sur les PME.

De nombreuses entreprises ont dû cesser leurs activités, réduire leur taille, réduire leur personnel. Leur chaîne d'approvisionnement a été rompue et leur trésorerie ne parvient pas à s'équilibrer...

Rencontres B2B entre entreprises et fonds d'investissement-banques.

Selon des données récemment annoncées par le Département de l'enregistrement des entreprises - ministère de la Planification et de l'Investissement - au cours des 10 premiers mois, 41.783 entreprises ont suspendu leurs activités, en hausse de 58,7% par rapport à la même période de l'an dernier, 30.256 ont cessé leurs activités et entamé des procédures de dissolution, et 13.502 ont achevé ces dernières. Ainsi, en moyenne, chaque mois, près de 8.554 entreprises se sont retirées du marché.

La pandémie a exacerbé les limitations des entreprises en termes d'accès aux  ressources (informations sur les lois et politiques, capital, foncier, technologies, services de soutien...).

Parmi les ressources susmentionnées, l'accès au  capital joue un rôle très important. La crise sanitaire a rendu l'accès aux fonds encore plus difficile.

Actuellement, dans notre pays, 97,2% des entreprises sont des micros, petites et moyennes entreprises (selon le Livre blanc sur les entreprises vietnamiennes 2020 annoncé par l'Office général des statistiques le 28 avril 2020).

À Hô Chi Minh-Ville, la locomotive économique du pays, le nombre d'entreprises dont le capital social est supérieur à 100 milliards de dôngs ne représente que 2,14%. Selon l'enquête PCI 2019, menée par la Chambre de commerce et d'industrie du Vietnam (VCCI) avec le soutien de l'USAID, 35% des entreprises pensent que la plus grande difficulté à laquelle elles sont confrontées est l'accès au capital. Il existe encore une grande proportion d'entreprises qui n'ont accès qu'aux prêts à court terme. La proportion d'entreprises ayant accès aux prêts à moyen et long terme est très limitée.

Les petites et micro entreprises supportent souvent des taux d'emprunt plus élevés que les grandes et moyennes entreprises. Aussi leur est-il très difficile de mettre en œuvre des plans d'affaires à long terme.

Échanges entre délégués lors du séminaire.

"Comprenant les difficultés et les défis auxquels sont confrontés la communauté des affaires en général et les petites et moyennes entreprises en particulier, l'USAID, à travers le projet +Promouvoir la réforme et l'amélioration de la connectivité des petites et moyennes entreprises (USAID LinkSME)+, travaille en étroite collaboration avec le gouvernement vietnamiens et des organisations de soutien aux entreprises telles que l'ITPC pour les aider à relancer leurs activités après le COVID-19", a déclaré Nguyên Thi Bich Thuy, gestionnaire principale du Programme supérieur, Département du développement économique et de la gouvernance, USAID Vietnam

USAID LinkSME fournira aux entreprises une assistance technique directe pour accroître l'accès au financement, tout en partageant des connaissances financières avec elles.
 
Ce séminaire, organisé conjointement par l'ITPC et l'USAID, a été l'occasion pour les entreprises d'élargir leurs relations avec les fonds d'investissement, les banques nationales et étrangères, contribuant ainsi à accéder plus facilement aux sources de capitaux.

À travers le séminaire, l'ITPC a encouragé également les entreprises à se restructurer de manière plus globale dans de nombreux aspects tels que technologies, ressources humaines, processus de production...

Texte et photos : Trung Khánh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.