30/08/2016 15:16
L’Association des victimes de l’agent orange/dioxine de la ville de Cân Tho (Sud) a organisé lundi 29 août une table ronde pour ​soutenir Trân Tô Nga dans sa lutte pour rendre justice aux victimes vietnamiennes.
>>Le monde se donne la main pour aider les victimes de l’agent orange
>>Adoucir la douleur des victimes de l’agent orange
>>Procès de l’agent orange : "Je ne suis pas solitaire", dit Trân Tô Nga

Lors de la table ronde, Trân Tô Nga a partagé avec les participants son parcours personnel ​: sa participation à la résistance​ anti-américaine où elle a été contaminée par l’agent orange/dioxine et ​sa lutte ​pour réclamer la justice en faveur des millions de victimes de l’agent orange/dioxine du Vietnam.

Trân Tô Nga (au milieu) lors de la table ronde.
Photo : Ngoc Thiên/VNA/CVN

Trân Tô Nga, une Viêt kiêu de France, est originaire de Cân Tho. Elle a été un reporter de l'Agence d'Information de Libération - Thông tân xã giải phóng, un des deux organes prédécesseurs de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA en abréviation anglaise). Elle est la représentante des millions de victimes vietnamiennes de l'agent orange/dioxine. Le procès intenté par Trân Tô Nga contre les compagnies chimiques américaines a eu lieu le 16 avril 2015 au Tribunal de grande instance d’Evry, en banlieue de Paris. ​

À côté des vétérans de guerre français, Trân Tô Nga a participé à de nombreuses activités philanthropiques pour soutenir les enfants démunis, construire des écoles dans les régions ​reculées. Elle est une passerelle d’amitié entre le Vietnam​ et la France. ​Elle s’est vu décerner la Légion d’honneur du gouvernement français.

Trân Tô Nga a trois enfants, dont l'un est mort d'une affectation cardiaque et l'autre est atteint d'alpha thalassémie. Elle souffre elle-même de nombreuses maladies, dont la tuberculose.

Entre avril 2015 et juillet 2016, le procès intenté par Trân Tô Nga contre 26 sociétés chimiques américaines a eu lieu avec six audiences de mise en état. Selon les prévisions, la 7e audience pour la plaidoirie pourrait avoir lieu en 2017.

Lors de la table ronde, elle a dit qu’elle avait recueilli suffisamment de preuves juridiques pour participer à la plaidoirie dans les temps à venir.

Une table ronde similaire aura lieu prochainement dans la province de Soc Trang, dans le delta du Mékong.

De 1961 à 1971, l’armée américaine a déversé 80 millions de litres de défoliants au Vietnam, lesquels contenaient près de 400 kg de dioxine, un produit hautement toxique qui perturbe les fonctions hormonales, immunitaires et reproductives de l'organisme. Plus de 4,8 millions de Vietnamiens ont été exposés à la dioxine, dont 3 millions en subissent encore les séquelles.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.