20/05/2019 17:30
Les militaires et les chefs de la contestation au Soudan poursuivaient tôt lundi matin 20 mai les négociations sur la composition d'un futur Conseil souverain de transition, plus d'un mois après le renversement par l'armée du président Omar el-Béchir.
>>Soudan: la mobilisation continue en dépit de la suspension du dialogue
>>Soudan: accord sur une période de transition de trois ans


Des manifestants soudanais rassemblés à Khartoum pour demander le transfert du pouvoir à une administration civile, le 17 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN

Les discussions, qui ont démarré vers 21h00 (19h00 GMT), étaient encore en cours tôt lundi matin 20 mai, selon un correspondant de l'AFP au palais présidentiel où se tient la réunion.

"Les négociations se tiennent actuellement (...) au sujet de l'autorité de transition", a annoncé lundi matin 20 mai sur Twitter l'Association des professionnels soudanais (SPA), pilier du mouvement de protestation.

"Nous ne sommes pas pressés pour une victoire cruciale", a-t-elle ajouté assurant que "quelle que soit l'issue des négociations, il s'agit d'un pas en avant".

"La nouvelle session de négociations entre le Conseil militaire de transition et l'Alliance pour la liberté et le changement (ALC), ont commencé", avait indiqué en soirée le Conseil militaire dans un communiqué.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.