31/10/2020 09:38
Un fruit typique de la région montagneuse du Nord du Vietnam, déjà célèbre pour son goût particulier et ses propriétés médicinales, commence à être connu pour sa contribution à l’économie locale et nationale.
>>Que choisir à Yên Bai comme cadeaux culinaires ?
>>Le Vietnam, destination de rêve pour les randonneurs

Une femme H’mông heureuse de récolter ses petites pommes.

Le fruit, c’est le táo mèo ou encore le son tra (Docynia indica), une sorte de pomme, petite par la taille mais grande en saveurs. L’arbre contribue actuellement à la réduction de la pauvreté des habitants des districts de Tram Tâu et de Mù Cang Chai dans la province montagneuse de Yên Bai (Nord). En plus de créer des emplois locaux, la culture du táo mèo permet d’augmenter le taux de couverture forestière, de protéger l’environnement et les ressources en eau pour la production agricole ainsi que d’atténuer les catastrophes naturelles.

Selon le Service provincial de l’agriculture et du développement rural, Yên Bai compte actuellement 6.100 ha de cet arbre fruitier, principalement dans les districts de Mù Cang Chai, de Tram Tâu et dans une partie de Van Chân. Tram Tâu, en particulier, en cultive environ 3.000 ha dont plus de 300 sont récoltés avec un rendemant allant de 350 à 560 tonnes de fruits par récolte.

Auparavant, le táo mèo poussait naturellement sur les pentes montagneuses. Il est maintenant devenu un arbre majeur dans la lutte contre la pauvreté des ethnies minoritaires à Yên Bai. Suôi Giao (commune de Xà Hô, district de Tram Tâu) est un village où vivent principalement des H’mông qui doivent se confronter aux difficultés économiques. Le projet de développement du táo mèo dans la province aide à créer de milliers d’emplois et à réduire la pauvreté des ethnies minoritaires.  
 
Texte et photos : Ngoc Anh - Viêt Dung/DTMN/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.