30/07/2015 04:55
Démissionnaire du poste de directeur adjoint du Service de l’éducation physique et des sports de la province de Binh Dinh (Centre), le Dr Pham Dinh Phong a consacré 12 ans, de 2001 à 2012, pour sillonner le pays afin de collecter des documents, faire des recherches et rédiger «L'Histoire des arts martiaux du Vietnam». L’ouvrage vient d’être traduit en français.

>>Le Festival des arts martiaux traditionnels du Vietnam aura lieu en août
>>Le Vovinam vedette d’un film d’Hollywood             
 

Le livre «L'Histoire des arts martiaux du Vietnam» du Dr Pham Dinh Phong.
Photo : TT/CVN

En avril 2013, après la publication de son livre, l’auteur a été reconnu par l’Organisation des records du Vietnam (Vietkings) en tant qu’«auteur de la première œuvre sur les arts martiaux vietnamiens». La même année, l'Université des records du monde a reconnu le livre comme «ouvrage culturel sur les arts martiaux vietnamiens mais aussi trésor culturel mondial». Le chercheur Pham Dinh Phong s’est vu attribuer un diplôme de docteur honoris causa ès art martial.

Beaucoup de ses lecteurs lui ont alors conseillé de le traduire pour que les étrangers  puissent comprendre plus profondément la culture traditionnelle et l'essence des arts martiaux du Vietnam. Cette tradition a contribué à repousser les agresseurs au cours des différentes périodes historiques.

Pendant plus de deux ans, de 2013 à 2015, avec l'aide de la Fédération internationale de Vo Vietnam - Son Long Quyên Thuât et l’Association Viêt Vo Dao «Bên Chi» (Association française d’art martial vietnamien «Persévérance»), le maître a fait traduire son œuvre en français. L'auteur dit que la raison pour laquelle il a choisi le français réside dans le fait que de nombreux pays francophones ont leurs propres maîtres. La France, notamment, a une longue histoire de développement des arts martiaux vietnamiens avec de nombreuses fédérations, des associations et clubs.
 

Le Dr Pham Dinh Phong (en rouge).
Photo : CTV/CVN


«L'Histoire des arts martiaux du Vietnam» en français se compose de 840 pages, présentant la création, le développement, les événements majeurs de l’histoire des arts martiaux vietnamiens; les ancêtres, les héros, les vestiges et célébrités de ces disciplines; les localités réputées en art du combat ainsi que des articles spécifiques illustrés d’images. Ce livre sera présenté au public lors d'une conférence de presse prévue le 22 août à Hô Chi Minh-Ville.

Ce livre est publié non pas dans un but commercial mais plutôt pour répondre aux attentes des maîtres et disciples du monde francophone. Il s’agit d’un document de recherche, d'enseignement et de pratique des arts martiaux vietnamiens, qui aidera à promouvoir l'essence du Vovinam au sein de la communauté francophone. En outre, l'auteur offrira son ouvrage aux organisations et individus qui ont soutenu son Fonds d’aide aux maîtres pauvres, aux jeunes talents et autres orphelins. Ce fonds a été créé en juin 2012.

«Je voudrais que les arts martiaux du pays soient revalorisés, conservés et mis en lumière. Je veux également proposer à l'UNESCO de reconnaître les arts martiaux traditionnels vietnamiens comme patrimoine culturel, comme en Corée, au Japon ou en Chine», a partagé le maître Pham Dinh Phong.
 

Trung Khánh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.