05/01/2022 17:55
Le géant japonais de l'électronique Sony a présenté mardi 4 janvier un nouveau prototype de sa voiture électrique Vision S et annoncé la création d'une nouvelle filiale chargée d'explorer ce marché en expansion rapide.
>>Sony lance sa PlayStation 5, deux jours après la Xbox Series de Microsoft
>>Sony dévoile un peu plus sa PlayStation 5, s'apprêtant à ferrailler contre Microsoft
>>Brexit: Sony va transférer son siège européen aux Pays-Bas

Le prototype de véhicule électrique Vision-S 02, présenté par Sony, le 4 janvier à Las Vegas.
Photo : AFP/VNA/CVN

Sur la scène du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, le rendez-vous annuel de l'électronique grand public, l'entreprise a dévoilé le Vision-S 02, une nouvelle version de son premier prototype, qui est testé sur les routes.

Le groupe, plus connu pour ses téléviseurs ou ses consoles de jeux vidéo (Playstation), va créer une filiale baptisée Sony Mobility au printemps 2022.

À travers cette nouvelle branche, Sony "compte explorer la possibilité d'investir le marché des véhicules électriques", précise le communiqué.

La Vision S est truffée de capteurs internes et externes et sert notamment à Sony à tester ses technologies de conduite autonome, sans chauffeur.

L'entreprise travaille aussi à la conception de systèmes de divertissement immersifs. Le secteur des véhicules électriques est encore minuscule. Ils ne représentent que 3% des ventes actuellement aux États-Unis. Mais il suscite énormément d'intérêt et d'investissements.

General Motors a prévu d'investir plus de 35 milliards d'USD dans les véhicules électriques et autonomes d'ici 2025. Et aux États-Unis, les autorités prévoient de dépenser des milliards pour renforcer le réseau de bornes de recharge ou inciter les particuliers à abandonner leurs véhicules polluants.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Forte hausse des arrivées internationales au premier semestre En juin, le Vietnam a comptabilisé 236.700 arrivées internationales, soit une hausse de 36,8% sur un mois et de 32,9 fois par rapport à la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.