06/05/2018 15:12
Une majorité de Français (55%) dresse un bilan "négatif" de l'action d'Emmanuel Macron après un an de pouvoir, contre 45% qui jugent le bilan positif, selon une enquête du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), réalisée par Ipsos-Sopra Steria avec Le Monde et la Fondation Jean Jaurès.
>>"Fête à Macron": les organisateurs promettent une manifestation "belle et festive"
>>La cote de popularité du président français Macron en légère hausse en mai

Le président français Emmanuel Macron, le 23 avril, sur la base aérienne américaine d'Andrews dans le Maryland.
Photo: AFP/VNA/CVN

L'action d'Emmanuel Macron pour ce qui est du pouvoir d'achat et de la réduction des inégalités sociales est jugée sévèrement, 78% des Français estimant qu'elle va dans le mauvais sens. Ils sont à peine moins sévères pour ce qui est du système de santé, 72% jugeant que l'action présidentielle va dans le mauvais sens, tout comme pour le système de retraite (70%) et la maîtrise de l'immigration (66%).

Le bilan est plus légèrement négatif pour la lutte contre l'insécurité (53% jugent que l'action menée va dans le mauvais sens), la réforme de l'éducation (51%) et la lutte contre le chômage (51), tandis que les électeurs sont très partagés sur l'amélioration du fonctionnement de la vie politique (50%).

Seules quatre thématiques emportent l'adhésion: la politique étrangère, qui va "dans le bon sens" pour 63% des Français, l'aide aux entreprises (61%), l'Union européenne (60%) et la lutte contre le terrorisme (57%).

Confortant l'image d'un "président des riches" brandie par l'opposition, les Français estiment à 76% que la politique menée "profite avant tout aux catégories aisées", et seulement 16% qu'elle bénéficie "à l'ensemble des Français" (contre 5% qui la voient favorables aux catégories populaires et 3% aux classes moyennes).

Enquête réalisée du 25 avril au 2 mai auprès de 13.540 personnes inscrites sur les listes électorales, interrogées par Internet et sélectionnées selon la méthode des quotas.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones