29/09/2021 21:51
La justice a rejeté mercredi 29 septembre la requête d’une personne qui interjetait appel de sa condamnation pour "production, détention, dissémination ou diffusion des informations et des documents en vue de s’opposer à l’État de la République socialiste du Vietnam", en vertu de la clause 1 de l’article 117 du Code pénal de 2015.
>>Deux personnes poursuivies pour divulgation des secrets d’État
>>Un ancien responsable de Hanoï poursuivi en justice

Le conseil des juges a confirmé la condamnation à huit ans d’emprisonnement prononcée contre Trân Thi Tuyêt Diêu.
Photo : VNA/CVN

Trân Thi Tuyêt Diêu, âgée de 33 ans et domicilée dans l’hameau de Xuân Thanh 1, commune de Hoa Tân Tây, district de Tây Hoa, province de Phu Yên (Centre), a vu son appel rejeter par la Cour populaire supérieure à Dà Nang (Centre) à l’issue d’un procès en appel organisé au siège du Tribunal populaire de la province de Phu Yên.

Le conseil des juges a confirmé la condamnation à huit ans d’emprisonnement prononcée contre Trân Thi Tuyêt Diêu par le Tribunal populaire de la province de Phu Yên pour "production, détention, dissémination ou diffusion des informations et des documents en vue de s’opposer à l’Etat de la République socialiste du Vietnam", en vertu de la clause 1 de l’article 117 du Code pénal de 2015.

Selon l’accusation, de septembre 2019 à avril 2020, à l’adresse n°685/7 Xô Viêt Nghê Tinh, dans le quartier 26 de l’arrondissement de Binh Thanh, à Hô Chi Minh-Ville, elle avait utilisé un ordinateur portable, un smartphone et des équipements d’enregistrement vidéo pour produire et détenir 25 articles et 9 clips vidéos ayant un contenu opposable à l’État de la République socialiste du Vietnam.

Trân Thi Tuyêt Diêu a diffusé et disséminé ces articles et clips vidéos sur sa page Facebook "Tuyêt Babel" et sa chaîne Youtube "Tuyêt Diêu Trân". Elle a également stocké dans son ordinateur portable sept autres articles ayant un contenu opposable à l’État de la République socialiste du Vietnam.

Auparavant, de juillet 2011 à décembre 2017, elle avait publié à plusieurs reprises des informations inventées en vue de dénigrer les agences chargées de l’application de la loi, de soutenir Nguyên Viêt Dung, alias "Dung Phi Hô", âgé de 35 ans, condamné par le Tribunal populaire de la province de Nghê An à six ans de prison pour "propagande contre l’État de la République socialiste du Vietnam".

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.