gt;>gt;Hanoï renforce son image de "La ville de la paix" >gt;>gt;Hanoï à travers les médias internationaux" />
09/03/2019 15:00
Le 2e Sommet États-Unis - RPDC est un événement diplomatique majeur de portée internationale. Organisé à Hanoï, il a contribué à affirmer la position du Vietnam, mais aussi à créer de grandes opportunités pour le secteur touristique du pays, de la capitale en particulier.

>>Hanoï, "Ville de la paix"
>>Hanoï renforce son image de "La ville de la paix"
>>Hanoï à travers les médias internationaux

Le 2e Sommet États-Unis - RPDC apporte de grandes opportunités au secteur touristique du Vietnam.
Photo: VNA/CVN

Ces derniers jours, la communauté internationale a focalisé son attention sur Hanoï, capitale du Vietnam, où s’est tenu les 27 et 28 février le 2e Sommet États-Unis - République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Le pays a profité pleinement de cette occasion pour promouvoir son tourisme. "Des milliers de journalistes de nombreuses agences de presse du monde entier sont venus couvrir l’événement et ont pu constater de visu la beauté et l’attractivité de la ville", a déclaré Hà Van Siêu, directeur général adjoint de l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV).

"L’organisation de ce sommet a aidé le Vietnam à acquérir plus de prestige à l’international, à susciter l’attention des étrangers, ce qui permettra d’attirer davantage de touristes étrangers dans le futur. Le Vietnam devrait également drainer davantage d’investissements directs et indirects après le sommet", a-t-il estimé. Et d’ajouter que l’accroissement des investissements et du nombre de visiteurs étrangers devrait alimenter les idées sur de nouveaux produits touristiques et de nouvelles destinations.

Faire découvrir la cuisine vietnamienne au monde

"C’est une occasion en or pour faire la promotion et rehausser l’image de Hanoï et du Vietnam, en mettant en valeur leur richesse culturelle ainsi que leurs atouts dans le tourisme", a insisté Vu Thê Binh, vice-président de l’Association nationale du tourisme. 

La tenue de cet événement à Hanoï est d’autant plus significative qu’elle est intervenue au moment où la capitale vietnamienne célèbre, cette année, le 20e anniversaire de son titre de "La ville de la paix", décerné par l’UNESCO. Cela réaffirme que Hanoï, et le Vietnam en général, est une destination sûre, conviviale et hospitalière, capable d’accueillir des événements importants. Le pays souhaite présenter à l’international ses réalisations enregistrées ces dernières décennies, tant sur le plan culturel que socioéconomique et humain, a-t-il indiqué.

"Après ce sommet, nul doute que la communauté internationale reconnaîtra le Vietnam comme un pays sûr, mais aussi Hanoï, ainsi que leurs capacités en termes de relations diplomatiques. Il est certain aussi que beaucoup de personnes verront le Vietnam d’un autre œil, avec comme résultat plus de visiteurs internationaux et donc un coup de pouce au tourisme", a analysé Nguyên Công Hoàn, directeur général adjoint du voyagiste Hanoï Redtours. 

"L’idée est aussi de faire du Vietnam un pont reliant le monde et la RPDC grâce au tourisme, en profitant de son image de nation pacifique et hospitalière. Ainsi, de nouvelles opportunités seront offertes aux entreprises vietnamiennes et nord-coréennes", a évoqué Hà Van Siêu.

Les touristes étrangers apprécient la visite de Hanoï en cyclo-pousse.
Photo: VNA/CVN

À cette occasion, plusieurs programmes de promotion du tourisme sur les canaux de communication internationaux ont été lancés par le Département de coopération internationale du ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme. De nombreux articles sur le sommet, avec comme mots clés "Hanoï" et "Vietnam", accompagnés d’images et d’informations sur le tourisme national, ont été largement diffusés dans la presse internationale. Des émissions sur CNN, ainsi que des vidéos publiées sur les sites touristiques, des spécialités culinaires de la capitale ont attiré des centaines de millions de téléspectateurs ces derniers jours.

De grandes sociétés vietnamiennes comme la compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines et le groupe Vingroup ont saisi cette occasion pour promouvoir leurs services aux normes internationales, contribuant au passage à la présentation de la beauté du Vietnam.

Le 2e Sommet États - Unis - RPDC a attiré plus de 2.600 journalistes étrangers de 218 grandes agences de presse de près de 40 pays et territoires. En plus de couvrir l’événement, nombre d’entre eux sont allés découvrir des produits et services touristiques spéciaux, à Hanoï et dans quelques localités plus éloignées dans le Nord que sont Ninh Binh, la baie de Ha Long (province de Quang Ninh) et Sa Pa (province de Lào Cai).

Au Centre de presse international à Hanoï, les journalistes se sont vu offrir des déjeuners et dîners gratuits. L’occasion de promouvoir l’hospitalité des Vietnamiens ainsi que de présenter des plats traditionnels emblématiques.

Des spécialités de la capitale et du Vietnam ont ainsi été servis telles que pho Thin (soupe de nouilles à la viande de bœuf), bun cha (vermicelles de riz au porc grillé de Hanoï), bun thang (soupe avec vermicelles de riz aux ingrédients variés de poulet, de porc et d’œuf), xôi (riz gluant cuit à la vapeur), banh khuc (riz gluant aux feuilles khuc), gio cha (pâté de porc)… Des plats confectionnés par des restaurateurs réputés et des artisans de villages de métier.

"Les journalistes étrangers ont beaucoup aimé le +xôi+ de Phu Thuong. Malgré la barrière de la langue, leurs yeux pétillants, leurs sourires amicaux et leurs hochements de tête montraient qu’ils appréciaient les plats”, a partagé Nguyên Thi Tuyên, une artisane du village de Phu Thuong.

Fier de servir pour la première fois le bun thang lors d’un important événement, Doàn Van Nai est le descendant de la 3e génération du restaurant Bun thang bà Âm, situé au 37, rue Cua Nam, Hanoï. Cette marque est apparue dans la ville il y a plus de 100 ans. Doàn Van Nai a espéré que grâce au sommet, sa spécialité serait connue à l’échelle internationale.

Lee Paai Fung, journaliste du groupe de médias Ta Kung Wen Wei, basé à Hong Kong (Chine), a confié qu’avant de venir au Vietnam, il avait déjà entendu parler du pho de Hanoï. Il a donc décidé d’essayer le pho Thin. "Ici, tout en travaillant, j’ai goûté à tous les plats traditionnels. J’ai pu ainsi approfondir mes connaissances sur la culture culinaire locale", a-t-il partagé.

"Ce fut une bonne idée d’aider les médias internationaux à connaître le Vietnam par le biais de la gastronomie", a déclaré Kamonrat Wichiankoo, journaliste de l’Agence France-Presse (AFP).

Balade en sampan à Tràng An, dans la provinve de Ninh Binh (Nord).
Photo: VNA/CVN

Nombre record de visiteurs étrangers en février

En février, le nombre de visiteurs étrangers au Vietnam a été évalué à plus de 1,58 million, soit une hausse de 5,8% par rapport aux mois précédents et un record tous mois confondus, selon le Département général des statistiques. Février est le mois où le Vietnam entre dans la haute saison des fêtes du début de l’année lunaire avec de nombreux événements attirant les touristes étrangers.

Le magazine américain Forbes a estimé que le Vietnam faisait partie des 14 "destinations connaissant de forts changements". Après le sommet, l’ANTV a planifié l’organisation de nombreuses activités de promotion à l’étranger, notamment aux États-Unis, en Russie, en République de Corée, au Japon…

Pour Hoàng Nhân Chinh, chef du Secrétariat du Conseil du tourisme vietnamien, le 2e Sommet États-Unis - RPDC a tourné les projecteurs vers le Vietnam. "Nous comptons attirer davantage de touristes américains après le sommet en élaborant des politiques spéciales à leur intention, telles qu’exemptions de visa et ouverture d’une ligne aérienne directe reliant les deux pays", a-t-il souligné.

Et d’ajouter que Hanoï et Dà Nang (Centre), deux villes qui ont accueilli de nombreux leaders mondiaux, doivent développer le tourisme d’affaires et de congrès (MICE: meetings, incentives, conventions & events), ainsi qu’ouvrir de nouvelles perspectives d’investissement économique.

Ces dernières années, le nombre de voyageurs nationaux et internationaux n’a cessé de croître. Le Vietnam est devenu plus connu à travers le monde. Le tourisme s’affirme même comme le fer de lance de l’économie nationale et un atout pour le développement durable. Selon les prévisions, d’ici à 2025, le pays pourrait attirer 32 millions d’étrangers.
 
Thúy Hà/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Ouverture du festival de la grotte de Quang Binh en 2019 Placé sous le thème "Quang Binh - mystères éternels", le festival de grottes a commencé le 20 juillet dans la province centrale de Quang Binh.