23/02/2021 14:42
Le Vietnam a appelé lundi 22 février les parties concernées en Somalie à cesser les confrontations et à poursuivre le dialogue, pour aboutir à un accord politique inclusif et crédible pour la tenue d’élections dès que possible, l’accord devant être basé sur le consensus du 17 septembre 2020.
>>Le Vietnam soutient le rôle du Centre Sud 
>>Le Conseil de sécurité de l’ONU discute de la situation en Syrie et en Somalie
>>Au moins trois morts dans une attaque des shebab contre un hôtel à Mogadiscio

Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU.
Photo : Huu Thanh/VNA/CVN

S’exprimant lors d’une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Somali et le opérations de la Mission d’assistance des Nations unies en Somalie (MANUSOM), deux jours après les graves tensions du 19 février entre les forces de sécurité gouvernementales et l’opposition à Mogadiscio, l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, s’est dit profondément préoccupé par les tirs intenses et les affrontements la semaine dernière à Mogadiscio.

Il a exhorté les parties concernées à s’abstenir de tout acte qui pourrait plonger la Somalie dans le chaos et mettre en péril la paix et la sécurité du pays ainsi que l’unité et la réconciliation nationales.

Il les a invités à mettre de côté leurs différences et à redoubler d’efforts pour engager un dialogue inclusif afin de parvenir à un consensus politique sur la mise en œuvre du modèle électoral du 17 septembre, en particulier sur les modalités et le calendrier des élections.  Le Vietnam a également appelé l’ONU et la communauté internationale à accroître l’assistance financière et technique au gouvernement somalien pour qu’il soit en mesure d’atteindre cet objectif.

James Swan, représentant spécial du secrétaire général en Somalie et Chef de la Mission d’assistance des Nations unies en Somalie (MANUSOM) a également exhorté tous les dirigeants politiques somaliens à cesser les confrontations et à poursuivre le dialogue.  L’objectif est de parvenir à un accord politique inclusif et crédible pour la tenue d’élections dès que possible, l’accord devant être basé sur le consensus du 17 septembre 2020.

Les pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont soutenu le processus électoral en Somalie, appelant toutes les parties concernées à poursuivre le dialogue pour régler leurs différends politiques, en vue de parvenir à un accord de tenue d’élections.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre