08/05/2018 10:57

Au moins huit soldats kenyans ont été tués et deux autres grièvement blessés dimanche 6 mai après qu'un engin explosif improvisé (EEI) eut atteint un véhicule militaire près de la ville somalienne de Dhobley. Les responsables militaires du Kenya et de la Somalie ont confirmé lundi 7 mai l'attaque qui a eu lieu vers 16h00 (heure locale). Les soldats kenyans font partie de la Mission de maintien de la paix de l'Union africaine en Somalie (AMISOM). Ils regagnaient la ville frontalière de Dhobey, entre le Kenya et la Somalie, via la route de Dagalema depuis Dadaab (nord-est du Kenya). Les habitants ont rapporté que le véhicule militaire était en patrouille quand il a été frappé par une explosion massive. "J'ai vu les corps de huit soldats kenyans et de deux autres grièvement blessés dans l'explosion", a déclaré un responsable militaire somalien. Dhobley est l'une des villes du sud de la Somalie bénéficiant jusqu'à présent d'une paix relative.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.