29/09/2021 00:07
La pandémie de COVID-19 a frappé de plein fouet les producteurs de pangasius dans les provinces et villes du delta du Mékong. Ce ne sont pas moins de 52 entreprises (sur 56 recensées) spécialisées dans la transformation de pangasius qui ont suspendu leurs activités. Les quelques entreprises restantes ont dû réduire considérablement leur volume de production et de transformation.
>>Belles perspectives pour les exportations de pangasius vers le Mexique
>>Impact du COVID-19 sur l'exportation de produits aquatiques 

Les exportateurs de pangasius du Vietnam appellent à la relance de la production.

Lors de la visioconférence sur les solutions de développement du pangasius post-confinement, organisée le 25 septembre par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, le rapport du Département général des produits aquatiques a averti que la pandémie de COVID-19 avait gravement rompu la chaîne de ravitaillement en pangasius. À l’heure actuelle, 5.000 ouvriers seulement sont encore au travail.

Afin de favoriser la relance de la filière aquatique, Tô Tuong Lan, secrétaire générale adjointe de l'Association vietnamienne des producteurs et exportateurs de produits aquatiques (VASEP) a suggéré qu'il devrait y avoir un ensemble de codes directeurs pour la prévention et le contrôle de la pandémie pour utiliser dans les entreprises de transformation de produits aquatiques.

Ainsi, cet ensemble de codes devrait régulariser unanimement les tests PCR, le retour, l'accueil des travailleurs dans les entreprises et la réponse aux incidents lorsqu'il y a des cas positifs avérés.

"Parce qu'il n'y a pas de règles unifiées, chaque localité du delta du Mékong a des politiques anti-épidémiques différentes. Le manque de coordination a causé beaucoup de difficultés aux entreprises pour le transport des matières premières, de pangasius en général et notamment des pangasius reproducteurs", a déclaré Mme Lan.

De son côté, Duong Nghia Quôc, président de l'Association des pangasius du Vietnam a également déclaré que les localités n'appliquent pas uniformément les règlements du gouvernement central, mais que chacune agit à sa guise, provoquant des difficultés et des obstacles aux activités des entreprises concernées.

Commandes croissantes pour les fêtes de fin d’année

S'exprimant lors de la conférence, le vice-ministre de la Santé, Nguyên Truong Son, a également demandé aux localités de mettre en œuvre des politiques unanimes à propos de la prévention et la lutte contre la pandémie.

Selon M. Son, le ministère de la Santé prépare des méthodes permettant aux entreprises de faire tester les travailleurs et organise l’orientation, la formation ainsi que l'inspection et la surveillance concernant l’application de ces nouvelles méthodes.

Les exportateurs de pangasius du Vietnam appellent à la relance de la production.

Selon le Département de gestion de l’agro-foresterie-pêche, si les localités ne créent pas de conditions favorables pour une reprise rapide des activités de production, les entreprises n'auront pas suffisamment de commandes pour desservir les marchés de Noël et du Nouvel An en fin d’année.

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural Lê Minh Hoan, pour sa part, s'est engagé à se coordonner avec les autres ministres concernés pour développer un scénario spécifique visant à la fois à contrôler la pandémie et à développer la meilleure chaîne de ravitaillement en pangasius.

Fin juillet 2021, alors que la pandémie de COVID-19 s'est rapidement propagée de Hô Chi Minh-Ville aux provinces et villes du delta du Mékong, les entreprises vietnamiennes de transformation de pangasius ont été les premières à souffrir.

À cette époque, de nombreuses usines qui ne pouvaient pas faire face à temps à la nouvelle situation ont dû fermer complètement. Ainsi, en août 2021, la valeur des exportations de pangasius vietnamien a diminué de 30,66% par rapport au mois précédent et de 28,5% par rapport à la même période en 2020.

Seul motif de satisfaction, en août 2021, la valeur des exportations de pangasius vers le Mexique a atteint 3,84 millions d’USD, en hausse de 48,8% par rapport à la même période mais en baisse de 29,6% par rapport à juillet 2021. Fin août 2021, la valeur totale des exportations de pangasius vers le Mexique a atteint 46,3 millions d’USD, en hausse de 72,3% par rapport à la même période en 2020.

Selon la VASEP, actuellement, la demande d'importation de pangasius et de poisson blanc du Mexique et du Brésil est relativement bonne. Il est donc important pour les entreprises vietnamiennes qui exportent vers ces deux marchés de stabiliser rapidement la production et toutes les capacités nécessaires pour répondre aux commandes sur ces marchés spécifiques.
 
Texte et photos : Truong Giang/CVN




 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.