12/03/2017 17:13
>>L'ONU appelle à donner de l'espoir à la jeunesse pour prévenir l'extrémisme violent
>>Le chef de l'ONU appelle à une réponse unifiée dans la lutte contre l'extrémisme violent

Plus de 1.000 personnes, dont de nombreux politiciens, se sont rassemblées lors d'une marche contre l'extrémisme et le fascisme samedi 11 mars à Bratislava, capitale slovaque. "Ce n'est plus suffisant de faire partie de la majorité silencieuse rejetant l'extrémisme et le fascisme, il faut désormais faire entendre son opinion", a affirmé lors d'un discours le maire de Bratislava, Ivo Nesrovnal. La capitale slovaque a une longue histoire de tolérance, a voulu rappeler le maire. Selon le gouverneur de la région de Bratislava, Pavol Freso, tous les démocrates, de droite comme de gauche, doivent se battre ensemble contre l'extrémisme. "C'est pour cela que c'est important de nous réunir et de montrer que nous sommes assez nombreux pour vaincre le fascisme sous toutes ses formes", a ajouté M. Freso. Cette marche faisait partie d'une série d'événements organisés sous le thème "Mobilisation anti-fasciste".
 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.