24/02/2017 18:27
L'Américaine Mikaela Shiffrin a l'occasion de frapper un grand coup, peut-être décisif, dans la course au gros globe de cristal du 24 au 26 février à Crans-Montana (Suisse), où elle s'élancera lors des deux combinés alpins et du super-G.
>>Ski : l'épreuve par équipes prend du lustre à un an des JO
>>Ski : Velez Zuzolova devant Vlhova pour un doublé slovaque dans le slalom de Zagreb

La skieuse américaine Mikaela Shiffrin, lors du slalom de St Moritz, le 18 février.
Photo : AFP/VNA/CVN

Prétendante en début de saison à la récompense suprême pour un skieur, Shiffrin est en position idéale, actuellement en tête de la Coupe du monde de ski alpin, avec 180 points d'avance sur la Suissesse Lara Gut.

Mais la Tessinoise est hors course, forfait jusqu'à la fin de la saison en raison d'une vilaine chute à l'entraînement du slalom du combiné des Mondiaux à Saint-Moritz et à une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche.

Sa première rivale valide s'appelle donc Sofia Goggia, la plus polyvalente du circuit cet hiver (neuf podiums dans quatre disciplines) mais encore en quête de constance (six sorties). L'Italienne accuse un retard de 414 points, alors qu'il ne reste que onze courses à disputer.

Après le week-end dans le Valais, il ne restera plus que 800 points à distribuer. Faute de pouvoir assurer mathématiquement le gros globe en Suisse, Shiffrin pourrait assommer la concurrence.

Couronnée pour la troisième fois de suite championne du monde de slalom il y a moins d'une semaine (une première depuis l'Allemande Christl Cranz en... 1939), la skieuse de Vail (Colorado) passera un test de vendredi 24 février à dimanche 26 février.

"J'ai envie d'être la meilleure skieuse du monde. Je veux être la plus forte techniquement, je veux être la plus complète", a-t-elle clamé en conférence de presse après son titre dans les Grisons.

Cette saison, elle compte deux super-G, avec en janvier une 4e place à Cortina d'Ampezzo, refusant toutefois de s'aligner dans la discipline d'instinct du ski alpin à Saint-Moritz, pour "privilégier mes épreuves fétiches".

La 78e de Vonn ? 

Sa marge en slalom est telle qu'elle sera la grande favorite des deux combinés alpins au programme à Crans-Montana vendredi 24 février et dimanche 26 février, à condition de limiter la casse lors de la manche de super-G. Elle aura pour rivales la Slovène Ilka Stuhec, championne du monde de descente et lauréate du premier combiné alpin de la saison à Val d'Isère en décembre, et les Suissesses Wendy Holdener, championne du monde de la spécialité, et Michelle Gisin, en argent derrière Holdener.

Samedi, le super-G est au programme. "Un jour, j'aimerais être en mesure de gagner des super-G et des descentes. J'ai encore beaucoup de travail pour atteindre cet objectif", a-t-elle confié après les Mondiaux.

Sa compatriote Lindsey Vonn, certes amoindrie par sa fracture ouverte au bras droit en novembre, sera tout de même prétendante à une nouvelle victoire en Coupe du monde, la 78e qui la rapprocherait encore un peu plus du mythique record du Suédois Ingemar Stenmark (86 succès).

Tessa Worley voudra elle confirmer ses progrès en super-G, avec notamment deux 5e places à Val d'Isère et Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) et une 8e place aux Mondiaux.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.