10/03/2022 11:50
Le champion olympique Clément Noël, irrégulier en Coupe du monde, a renoué avec le podium mercredi 9 mars en terminant deuxième dans le slalom nocturne de Flachau derrière le Norvégien Atle Lie McGrath.
>>Ski alpin : grandes Bleues à Lenzerheide avec la victoire de Worley en géant
>>JO-2022 : le porte-drapeau français Kevin Rolland en finale du ski half-pipe

Le Français Clément Noël, lors de la 1re manche du slalom de Flachau, comptant pour la Coupe du monde, le 9 mars en Autriche.
Photo : AFP/VNA/CVN

Noël a terminé à 29/100 de McGrath. Le Suisse Daniel Yule complète le podium à 64/100.

De retour des JO, Clément Noël s'était largement raté dans les deux slaloms de Garmisch il y a dix jours (deux sorties). Mercredi 9 mars, il a retrouvé une position plus respectable de son nouveau standing.

Troisième après la première manche, il a maîtrisé son sujet sur le second tracé (9e temps), dessiné par son entraîneur Loïc Brun, pour prendre la tête provisoire, avant de voir le jeune McGrath lui passer devant.

Cette 2e place ne constitue que son deuxième podium en Coupe du monde cette saison en neuf slaloms, après avoir remporté la course d'ouverture à Val d'Isère en décembre. Entre-temps, le Vosgien est beaucoup sorti (quatre fois), connaissant de nombreuses désillusions avant de conquérir le titre olympique en Chine le mois dernier.

"Ça fait du bien de jouer avec les meilleurs, même si je fais quelques fautes, qui ne me mettent pas dehors toutefois, donc c'est cool de faire un podium, a-t-il réagi. Garmisch a été une déception. Je suis rentré à la maison, j'ai pensé à autre chose. J'avais à coeur de bien finir. Je sais que cette saison de Coupe du monde ne sera pas au niveau de mes espérances, mais je veux finir avec le sourire. Je garderai ces quelques bons résultats et les JO".

"C'était vraiment bien avec une belle ambiance, beaucoup du monde. C'était comme un mini Schladming, en nocturne avec des gens qui boivent beaucoup d'alcool et qui sont heureux", a-t-il apprécié.

Sa saison irrégulière ne permet plus à Noël de jouer le petit globe du slalom, où il n'est que 8e, mais il aura l'occasion de finir en beauté le 20 mars pour le dernier slalom lors des finales à Méribel, en France.

Au classement général de la Coupe du monde, le Norvégien Henrik Kristoffersen a laissé la porte ouverte à ses concurrents avec une modeste 16e place. Mais il garde la tête avec 48 points d'avance au classement de la spécialité sur son compatriote Lucas Braathen et 64 points sur l'Allemand Linus Strasser avant la dernière course (la victoire vaut 100 points).

Cinq skieurs peuvent encore prétendre au globe (avec Manuel Feller et Daniel Yule).

Devant le Français, le Norvégien Atle Lie McGrath a décroché la première victoire de sa carrière à 21 ans, après avoir déjà terminé 2e en janvier à Schladming (il compte aussi une 3e place en parallèle et une 2e en géant acquise l'hiver dernier).

Le jeune homme au père américain confirme la très bonne santé du ski norvégien: ils sont quatre à avoir gagné au moins un slalom cet hiver avec Kristoffersen, le champion du monde Sebastian Foss-Solevaag et Lucas Braathen.

Il a profité du gros raté en 2e manche du vice-champion olympique autrichien Johannes Strolz, qui avait pourtant écrasé la 1re manche, en comptant 97/100 d'avance sur McGrath, 2e du premier tracé.

Les deux leaders du classement général, le Suisse Marco Odermatt et le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, ne s'alignent pas sur les slaloms, et étaient donc absents en Autriche.

Le circuit enchaîne samedi et dimanche à Kranjska Gora (Slovénie) avec deux géants.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Le Laos, l’une des destinations préférées des touristes vietnamiens Selon un rapport du ministère laotien de l’Information, de la Culture et du Tourisme, le nombre de visiteurs internationaux dans ce pays augmente à nouveau, après l'ouverture complète des frontières au Laos début mai.