21/12/2019 15:40
La double championne du monde de descente Ilka Stuhec, revenue de toutes les blessures, fréquente les pistes de Val d'Isère depuis son plus jeune âge et rêve d'y gagner de nouveau ce week-end sur la descente ou le combiné.
>>Ski alpin : Pinturault domine la première manche du slalom de Val d'Isère, Noël sorti
>>Ski : Tommy Ford remporte le géant à Beaver Creek, Pinturault 17e

La Slovène Ilka Stuhec lors du super-G de Saint-Moritz, le 14 décembre.
Photo: AFP/VNA/CVN

"J'adore Val d'Isère. À partir de mes 5 ans, je venais tous les ans à Tignes (la station voisine qui partage le même domaine skiable) avec le club de ski en fin de saison pour se faire plaisir à ski et s'amuser, explique la Slovène à l'AFP. Ici c'est le paradis, on peut skier tous les jours des pistes différentes, pas comme chez moi à Maribor où la montagne est proche mais assez petite".

Ilka Stuhec a déjà pu prouver son attachement à la station en y gagnant deux fois en décembre 2016 (descente et combiné), lors de sa saison la plus prolifique (globe de descente et de combiné, 2e du classement général, championne du monde de descente).

Si la Slovène n'a pas gagné plus, c'est probablement à cause des nombreuses blessures qui ont jalonné sa carrière, notamment une déchirure du ligament croisé antérieur du genou gauche à l'été 2017. Mais celle qui était entraînée entre 2011 et 2015 par sa mère Darja, qui l'a élevée seule avec sa soeur, s'est toujours relevée notamment pour glaner un deuxième titre de championne du monde en mars 2019 à Are (Suède).

Quelques semaines plus tard, elle s'abîme de nouveau le genou gauche à Crans Montana (Suisse), mais elle évite l'opération et réussit à revenir dès le début de saison en novembre à Lake Louise (Canada).

"Mon genou va bien, pendant la rééducation ça s'est bien passé, et le droit, avec lequel j'ai eu de gros problèmes, me fait mal de temps en temps mais va bien aussi", rassure-t-elle.

"Je n'ai pas pu montrer mon meilleur visage pour l'instant, il me faut encore du travail", annonce-t-elle après un début de saison décevant (aucun top 15 en quatre courses).

Stuhec ne croisera pas sur sa route la reine américaine Mikaela Shiffrin qui a décidé de faire l'impasse sur Val d'Isère après une contre-performance rare sur le géant de Courchevel mardi (17e).

Comme la semaine dernière pour les messieurs (géant annulé en raison du vent), le week-end à Val d'Isère risque d'être perturbé par les conditions météo. Le second entraînement a été annulé vendredi 20 décembre (vent) et des fortes chutes de neige (entre 40 et 60 cm) sont redoutées dimanche 22 décembre, alors que le temps devrait être plus clément samedi 21 décembre.

Programme de la Coupe du monde de ski alpin dames de Val d'Isère :

Samedi 21 décembre : descente à 10h30

Dimanche 22 décembre : combiné, super-G à 11h00, slalom à 14h00

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Le nhay bói des Dao pour accueillir le Nouvel An Les Dao áo dài, dans la province de Hà Giang, ont pour coutume de pratiquer le nhay bói, danse divinatoire, au début de l’année lunaire. Une cérémonie mystérieuse qui attire touristes et curieux.