29/09/2018 10:14
Après la fermeture de la zone 9, les jeunes Hanoïens aspirent toujours à un nouveau lieu pour remonter dans le temps et s’immerger dans un style dit "vintage" d’antan.
>>Des cafés étrangers au goût des jeunes vietnamiens
>>Chocolat : ouverture d’une «maison Marou» au cœur de la capitale

Récemment, un complexe de divertissement, d’un nom étrange - Sixty Square (square des années 60), est soudain devenu un espace alternatif vraiment authentique et passionnant pour le public de la capitale. Bien que créée il y a seulement huit mois, cette nouvelle zone a déjà attiré de nombreux jeunes Hanoïens. Abandonnés après avoir servi de bureau de poste sous la domination française, les bâtiments jaunes ocre ont été transformés en café bohème, salon de tatouage, magasin de vêtements vintage, studio d’enregistrement et autres galeries.

Fondé par des gens qui partagent la même passion pour la photographie argentique, cet espace récréatif vous permet de prendre de belles photos, de bavarder avec vos amis autour d’un petit café, ou tout simplement de vous échapper du tumulte de la vie urbaine afin de vous ressourcer dans un endroit tranquille et paisible. "Tous les week-ends, je passe du temps au café Kofi. J’aime bien cette ambiance sereine et confortable. Il y a beaucoup de cafés à Hanoï mais ça n’est pas facile de trouver un endroit aussi agréable et plaisant", partage Quang Minh, un jeune Hanoïen.  

Sixty Square se situe au 60, rue Thô Quan, arrondissement de Dông Da, à Hanoï.


 
Texte et photos: Kiêu Duc/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.