07/09/2019 15:57
Six pays amazoniens se réunissent vendredi 6 septembre en Colombie pour décider de mesures de protection de la plus grande forêt tropicale du monde, menacée par des incendies et la déforestation.

>>Bolsonaro annule sa présence à un sommet régional sur l'Amazonie

Les pays se partageant l'Amazonie ont signé un pacte vendredi 6 septembre pour protéger la forêt tropicale.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le Sommet présidentiel pour l'Amazonie, organisé à Leticia (Sud), "cherche à ouvrir un espace de dialogue régional pour progresser dans la protection et l'exploitation durable de cette région, qui est fondamentale pour la survie de la planète", a déclaré la présidence colombienne dans un communiqué.

Outre les présidents colombien Ivan Duque et péruvien Martin Vizcarra, qui ont convoqué ce sommet, y participent leurs homologues équatorien Lenin Moreno, bolivien Evo Morales, et le vice-président du Surinam, Ashwin Adhin.

Le Brésil, mis en cause au niveau international pour sa gestion des graves incendies de ces dernières semaines, est représenté par le ministre des Affaires étrangères, Ernesto Araujo. Brasilia a indiqué que le président Jair Bolsonaro ne pouvait voyager pour raisons médicales et qu'il participerait à la réunion par vidéo-conférence.

Climatosceptique, ce chef d'Etat d'extrême droite soutient l'exploitation minière dans des réserves indigènes et des zones protégées. Les six délégations doivent souscrire le Pacte de Leticia pour l'Amazonie, feuille de route que "devront mettre en oeuvre non seulement les pays amazoniens, mais aussi ceux de la région et la communauté internationale", ajoute le communiqué.

M. Duque a assuré que cette convention vise à élaborer de meilleures mesures de protection du fait, selon lui, que les actuels instruments pour la défense de cette région, comme le Traité de coopération amazonienne de 1978 et l'Organisation du traité de coopération amazonienne (OTCA), "ne suffisent pas".

"Ils n'ont pas permis un leadership international au niveau présidentiel pour comprendre comment nous devons assurer une protection de notre Amazonie harmonieuse, sûre et basée sur des indicateurs", a-t-il déclaré.

La majeure partie de la forêt amazonienne (60%) se trouve au Brésil, le reste se répartissant entre la Colombie, la Bolivie, l'Equateur, le Guyana, le Pérou, le Surinam, le Venezuela et la Guyane française.
 

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Remise des prix du Concours "Jeunes Reporters Francophones - Vietnam 2019"

La Semaine de la culture et du tourisme de Cà Mau 2019 prévue en décembre Ayant pour thème "Rendez-vous à Cà Mau", la Semaine de la culture et du tourisme de Cà Mau 2019 aura lieu du 10 au 15 décembre avec de nombreuses activités intéressantes et la participation du Laos, du Cambodge, de la Thaïlande et de la République de Corée.