26/11/2019 17:31
Le Tribunal populaire de la province de Bac Liêu au Sud a jugé le 26 novembre Nguyên Chi Vung dans une affaire d'«élaboration, recel, diffusion d’informations et de documents s’opposant à l’État vietnamien», conformément à l’article 117 du Code pénal.
Le Conseil de jugement a condamné Nguyên Chi Vung à six ans de prison et deux ans de placement sous surveillance.

Le Conseil de jugement a condamné Nguyên Chi Vung à six ans de prison et deux ans de placement sous surveillance. Photo : Huynh Su/VNA/CVN

Selon l’acte d’accusation du Parquet populaire provincial, Nguyên Chi Vung, né en 1981 dans la province de Cà Mau et domicilié dans le district de Dông Hai, province de Bac Liêu, a crée plusieurs comptes Facebook pour diffuser en direct et rejoindre des groupes privés dans le but de stocker et diffuser des informations et des documents luttant contre la République socialiste du Vietnam.

Il a publié des informations déformant et exagérant les défauts de la direction du Parti communiste du Vietnam, de l'État vietnamien. Il a aussi diffusé les informations diffamant et dénaturant les positions et les lignes directives du Parti, les politiques et les lois de l’Etat et défigurant la situation socio-économique et politique au Vietnam, incitant et appelant à s'opposer au régime, au Parti communiste et à l'État vietnamien.

Lors de la séance de jugement, Nguyên Chi Vung a reconnu tous ses actes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

À Hanoï, au village de l’encens parfumé De passage dans la commune de Quang Phú Câu, en périphérie de Hanoï, on sera saisi par l’ambiance qui anime les fabricants d’encens. Ces bâtonnets sont brûlés par millions lors des fêtes traditionnelles, surtout à l’occasion du Nouvel An.