05/03/2018 23:43
L’édification de villes intelligentes, l’approfondissement des relations avec l’extérieur, la numérisation des processus commerciaux, et l’établissement de systèmes intégrés seront des priorités de Singapour qui assume cette année la présidence tournante de l’ASEAN.

>>Singapour propose le thème de l’ASEAN 2018
>>Singapour estime positives les relations ASEAN - Chine
>>Singapour souhaite promouvoir les relations ASEAN-Chine

 

C’est en Asie du Sud-Est que l’Internet se développe le plus rapidement dans le monde. D’ici cinq ans, la région aurait chaque mois quatre nouveaux millions d’internautes. Selon Deloitte, le nombre d’internautes dans la région devrait atteindre 480 millions de personnes en 2020.

En outre, l’Asie du Sud-Est compte plus de 700 millions de connexions mobiles actives. Cependant, les consommateurs de la région ne dépensent que 30 milliards de dollars pour les achats en ligne. Les spécialistes prévoient que les dépenses pourraient s’élever à 200 milliards de dollars en 2025. Les économies membres de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) pourraient ainsi bénéficier des potentiels de cette économie numérique qui est en plein développement.

Dans le but de profiter au mieux de ces grands potentiels, le ministre singapourien des Affaires étrangères, Vivian Balakrishnan, a esquissé une vision sur un marché unique numérique avec des normes susceptibles d’assurer la cybersécurité et de permettre des transactions transfrontalières plus efficaces. Une fois mis en place, un système intégré de paiement en ligne de l’ASEAN permettrait à une société singapourienne de payer à un fournisseur indonésien en rupiah via un paiement transfrontalier immédiat.

Singapour propose par ailleurs de développer le réseau de villes intelligentes de l’ASEAN. Parallèlement, l’ASEAN continuera de renforcer ses relations avec les partenaires importants tels que Chine, UE, Inde et Royaume-Uni, à travers des accords économiques.

Les villes intelligentes ne pourront pas se développer sans les technologies ​de l’économie numérique. Et sans une économie numérique développée, l’ASEAN​ offrira peu d’opportunités aux  partenaires.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.