30/10/2019 23:42
Le ministère singapourien des Affaires étrangères a confirmé que ce pays avait déposé sa candidature pour l’adhésion au Comité des Utilisations Pacifiques de l’Espace Extra-Atmosphérique (CUPEEA, en anglais "Committee on the Peaceful Uses of Outer Space" ou COPUOS).

>>Singapour vise à promouvoir des accords de libre-échange dans le domaine de l’e-commerce
>>Singapour assouplit sa politique monétaire
 

Le ministère singapourien des Affaires étrangères a également déclaré qu'en juin, le Comité avait "recommandé à l'unanimité" que la demande d'adhésion de Singapour soit approuvée par l'Assemblée générale des Nations unies lors de sa session de septembre à décembre de cette année.

Le ministère a indiqué que Singapour, comme de nombreux autres pays, dépendait de l'espace pour soutenir d'importantes fonctions civiles et gouvernementales telles que l’aménagement urbain, la surveillance météorologique, les télécommunications ainsi que les opérations de soutien de la paix et de secours en cas de catastrophe.

Il a affirmé le soutien de Singapour aux objectifs du CUPEEA consistant à promouvoir l'utilisation pacifique et la durabilité à long terme de l'espace extra-atmosphérique.

Le Bureau des technologies et de l'industrie spatiales (OSTIn - Office for Space Technology and Industry) du Comité de développement économique, créé en 2013, sera responsable de la participation de Singapour.

En 1959, l’Assemblée générale des Nations unies a établi le CUPEEA. Le Comité compte actuellement 92 
États membres. C’est l’un des comités les plus importants des Nations unies. Outre les États membres, plusieurs organisations internationales, comprenant à la fois des organisations gouvernementales et non-gouvernementales, détiennent un statut d’observateur au CUPEEA et dans ses sous-comités.

Le CUPEEA a pour mission d’examiner la coopération internationale dans le domaine de l’espace extra-atmosphérique ; de gérer des programmes sous les auspices des Nations unies ; d’encourager la recherche et le partage de l’information concernant l’espace extra-atmosphérique ; de veiller au respect du cadre juridique international en matière d’espace et sa transposition dans les droits internes, et de discuter des problèmes juridiques liés à l’exploration pacifique de l’espace extra-atmosphérique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Pour la première fois, le Vietnam a un jet privé desservant Côn Dao Le Six Senses Con Dao (de la province de Bà Ria - Vung Tàu), un ressort unique de cinq étoiles situé sur l'archipel de Côn Dao, a annoncé récemment la création d'un service d'aviation privé destiné à accueillir les voyageurs les plus exigeants du monde dans cet archipel.