12/08/2019 23:03
Singapour interdira le commerce intérieur d'ivoire d'éléphant à partir du 1er septembre 2021, a annoncé lundi 12 août le gouvernement singapourien.
>>Lutte contre le braconnage: la Malaisie détruit près de 4 tonnes d'ivoire
>>La Chine saisit un nombre record de défenses d'éléphants de contrebande

Des ivoires.
Photo: VNA/CVN

Cette décision a été prise après environ deux ans de consultations, à compter de 2017, avec le public, les organisations non gouvernementales et les détaillants d'ivoire à Singapour.

Une fois que l'interdiction sera entrée en vigueur, ceux qui y contreviendront pourront être condamnés à une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à un an ou à une amende. Les commerçants pourront envoyer leurs produits en ivoire aux autorités ou les conserver.

En juillet, la Cité du Lion avait saisi près de 9 tonnes d'ivoire provenant d'environ 300 éléphants d’Afrique et valant 12,9 millions dollars.

Lors d'une consultation publique menée l'année dernière, 99% des répondants étaient favorables à l'interdiction du commerce  d'ivoire.

Depuis 1990, Singapour a interdit le commerce international d'ivoire d'éléphant.

Le commerce international d'ivoire est interdit depuis 1989, à de rares exceptions près, afin de lutter contre le déclin de la population des éléphants d'Afrique qui étaient encore plusieurs millions au milieu du XXe siècle contre seulement 600.000 à la fin des années 1980. Mais le braconnage et la contrebande se sont poursuivis pour répondre à la demande principalement d'Asie, en particulier de Chine, où l'ivoire est très prisé à des fins médicales et pour fabriquer des objets de décoration.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La fête des ethnies de la région du Nord-Ouest ouverte à Son La La 14e Fête culturelle des ethnies de la région du Nord-Ouest a débuté ce dimanche 18 août dans la ville de Son La, province éponyme (Nord-Ouest).