18/01/2019 21:06
L’ancien candidat à la présidentielle Tan Cheng Bock a annoncé vendredi 18 janvier son retour en politique, affirmant qu’il avait déposé une demande pour former un nouveau parti politique.
L’ancien candidat à la présidentielle Tan Cheng Bock.
Photo: Channel New Asia/CVN

Le Docteur Tan, accompagné d'un groupe de "12 Singapouriens concernés, y compris certains anciens cadres du PAP (Parti d'Action Populaire)", ont déposé mercredi 16 janvier une demande auprès de l’Enregistrement des sociétés, a-t-il déclaré dans un communiqué de presse.

Le parti s'appellera le Parti du Progrès de Singapour et l'ancien candidat le voit comme une "voix supplémentaire au Parlement". Cette décision n'était pas facile, a expliqué le docteur Tan, âgé de 78 ans, dans une publication sur Facebook.

Il a déclaré avoir étudié de nombreuses options avec son équipe, notamment celles de rejoindre un parti d'opposition existant, de reprendre un parti d'opposition existant et de se présenter de manière indépendante.

Le docteur Tan, membre du Parlement depuis 26 ans, s'est présenté sans succès à la présidence en 2011. En mars 2016, il a annoncé son intention de se représenter, mais des amendements à la Constitution l'en ont empêché.

Le Dr Tan a également contesté en justice la décision du gouvernement de réserver la dernière élection présidentielle aux candidats malais. La Cour d'appel a rejeté sa demande.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc