15/09/2019 22:30
La pollution par la fumée provoquée par les incendies de forêt en Indonésie a ramené la qualité de l'air à Singapour à un niveau dangereux pour la santé humaine. C’est la première fois durant ces trois dernières années que l’indice de la qualité de l’air du pays est inférieur au seuil de sécurité.
>>Les Indonésiens prient pour la pluie au milieu des feux de forêt
>>Pollution: la capitale indonésienne ordonne la circulation alternée

L'air à Singapour est gravement pollué à cause des incendies de forêt en Indonésie. Photo :  VNA/CVN


L'Agence nationale pour l'environnement (NEA) de Singapour a annoncé, le 14 septembre, la dégradation de la qualité de l'air à cause des effets des incendies sur l'île indonésienne de Sumatra. L'indice de pollution (PSI) mesuré à Singapour était de 108. Selon les règlementations, 100 ou plus est au niveau dangereux pour la santé. Alors, la NEA a recommandé aux habitants d'arrêter les activités extérieures.

La NEA avertit que la pollution de l'air va continuer dans les prochains jours et que les gens doivent faire attention aux précautions.

En 2015, le PSI de Singapour dépassait 300, un niveau dangereux obligeant le gouvernement à fermer des écoles.

L’Indonésie connaît le pire incendie de forêt depuis deux décennies qui touche également ses pays voisins comme Singapour, la Malaisie et la Thaïlande. Cette semaine, un bon nombre d’élèves dans la province malaisienne de Serawak ont été absents à cause du smog indonésien.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.