14/06/2020 21:07
La semaine dernière, le nombre de cas de dengue à Singapour a atteint un niveau record, avec 895 personnes diagnostiquées en seulement cinq jours et demi, contre 891 cas signalés en une semaine en 2014, a annoncé l'Agence nationale pour l'environnement de Singapour.
>>Singapour : le nombre de cas de dengue dépasse 10.000

Pulvériser des désinfectants pour éradiquer la propagation de la dengue à Singapour. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Le pays, qui est maintenant dans sa haute saison de dengue, a connu une augmentation des infections cette année. Plus de 10.700 personnes ont été infectés et au moins 12 sont décédés. Il existe actuellement 210 foyers de dengue à Singapour, dont 66 "foyers rouges" avec au moins 10 cas. Certaines des zones les plus à risque se trouvent à Potong Pasir.

Le professeur agrégé Alex Cook, épidémiologiste à l’université nationale de Singapour, a déclaré la semaine dernière au Straits Times que si la "tendance saisonnière régulière" d'augmentation du nombre de cas de dengue au deuxième trimestre de l'année se maintenait, le nombre des infections pourrait dépasser plus de 1.000 cas par semaine.

Avant la haute saison de la dengue entre juin et octobre, le nombre des cas à Singapour a doublé par rapport à celui de la même période de l'an dernier. Cette hausse est due à des températures plus chaudes et à davantage de pluie, ce qui a entraîné une augmentation de la population du moustique Aedes aegypti, qui transmet la dengue.

Selon l'Agence nationale pour l'environnement, la période de distanciation sociale en raison de COVID-19 - qui est entrée en vigueur en avril - aurait pu contribuer à la flambée des infections. Au cours de deux mois de distanciation sociale, des larves de moustiques Aedes détectées dans des zones résidentielles ont multiplié par cinq fois par rapport aux deux derniers mois, et deux fois dans des chantiers de construction.

La pire épidémie de dengue à Singapour a eu lieu entre 2013 et 2014, avec plus de 40.000 cas dont 14 décès.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.