22/08/2020 19:22
Le 21 août, Lawernce Wong, coprésidente du Comité interministériel singapourien contre le COVID-19, a déclaré que le pays autoriserait le voyage général de ses habitants à Brunei et en Nouvelle-Zélande à partir du 1er septembre prochain. Il permettra également l'entrée de visiteurs de ces deux pays.
>>Singapour allouera 5,8 milliards d'USD supplémentaires pour stimuler son économie
>>Singapour : 265.000 travailleurs étrangers peuvent reprendre leur travail
>>Singapour resserre la surveillance des entrées

Des citoyens de Singapour portent des masques faciaux en public.
Photo : Reuters/VNA/CVN

Entrant à Singapour, les voyageurs qui sont restés au Brunei ou en Nouvelle-Zélande au cours des 14 derniers jours consécutifs avant leur entrée ne seront pas tenus de signifier une quarantaine de 14 jours (Stay Home Notice-SHN). Au lieu de cela, ils subiront un test de COVID-19 à leur arrivée à l'aéroport et ne seront autorisés à vaquer à leurs activités à Singapour qu'après avoir reçu un résultat de test négatif.

Pendant ce temps, pour les voyageurs de certains pays et régions à faible risque, notamment l'Australie (sauf l'État de Victoria), Macao (Chine), la Chine, Taïwan (Chine), le Vietnam et la Malaisie, Singapour raccourcira la durée SHN de 14 jours actuels à sept jours et ils seront également testés pour le COVID-19 à la fin de la période de quarantaine.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus Au troisième trimestre de cette année, environ 44.000 arrivées de visiteurs étrangers ont été recensées au Vietnam, soit 1% du bilan de la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.