19/02/2020 18:13
Singapour a présenté le 18 février des enveloppes budgétaires d'une valeur totale de 6,4 milliards de dollars singapouriens (4,6 milliards d'USD américains) pour faire face aux impacts de l’épidémie de coronavirus (COVID-19), qui fait craindre une possibilité d'une récession.

>>COVID-19 : près de 1.900 morts, mais l'OMS se veut rassurante
>>COVID-19 : Singapour et Thaïlande renforcent des mesures
 

Des personnes portant des masques de protection au centre commercial Jewel Changi Airport à l'aéroport Changi de Singapour.
Photo : scmp/CVN


Selon le ministre singapourien des Finances, Heng Swee Keat, ces montages financiers s’inscrivent dans le cadre du budget annuel. Il a averti que le plein impact de l'épidémie restait encore inconnu. "La durée et la gravité du COVID-19 et son impact sur l'économie mondiale ne sont pas encore bien identifiés. Nous devons être préparés ... l'impact économique peut être pire que prévu", a-t-il indiqué.

Sur ces 6,4 milliards d'USD singapouriens, 5,6 milliards seront réservés pour aider les entreprises et les familles à surmonter le ralentissement économique, dont une grande partie destinée aux entreprises opérant dans les secteurs les plus touchés par l’épidémie, notamment l'aviation, le tourisme et la vente au détail.

Les allocations familiales seront versées sous forme d'espèces et de bons d'achat pour les personnes à faible revenu. Les 800 millions de dollars restant seront réservés aux efforts de lutte contre les virus, dont la plupart seront alloués au ministère de la Santé.

Selon le ministre singapourien Heng Swee Keat, ces montages financiers entraîneront un déficit budgétaire global de 10,9 milliards d'USD singapouriens (7 milliards de dollars américains). Le ministre a cependant affirmé que le gouvernement singapourien avait suffisamment d'argent à dépenser pour financer ces enveloppes.


À ce jour, Singapour a confirmé 77 personnes contaminées par le COVID-19, et a décidé de bloquer l’entrée des visiteurs en provenance de Chine occidentale, bien que la Chine soit la plus grande source de visiteurs à Singapour.

Les chaînes d'approvisionnement mondiales ont été gravement perturbées après la fermeture d’opérations de fabrication en Chine à la suite de l'épidémie de COVID-19, affectant les économies tributaires des exportations telles que Singapour.

Le ministère singapourien du Commerce et de l'Industrie (MTI) a annoncé le 17 février abaisser ses prévisions de croissance économique pour 2020 qui devrait se situer entre -0,5 et 1,5% contre 0,5-2,5% comme les prévisions données en novembre dernier.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.