23/12/2020 16:30
Le Vietnam et le Cambodge ont échangé, mardi 22 décembre, les documents ratifiant le ''Traité complémentaire aux Traités de 1985 et de 2005 concernant la délimitation de la frontière entre les deux pays'', également connu sous le nom de Traité complémentaire de 2019, et le Protocole sur la démarcation et le bornage de la frontière terrestre commune, tous deux signés en présence des Premiers ministres vietnamien et cambodgien le 5 octobre 2019 à Hanoï.

>>Mise en vigueur des documents juridiques sur la démarcation des frontières Vietnam-Cambodge
>>Vietnam et Cambodge boostent leur coopération dans la défense
 

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Lê Hoài Trung. 
Photo : VNA/CVN


Le vice-ministre des Affaires étrangères Lê Hoài Trung a déclaré à la presse que  le Traité complémentaire de 2019 et le Protocole sur la démarcation et le bornage de la frontière terrestre commune sont entrés en vigueur immédiatement après l'échange des documents de ratification.

Il a décrit l'entrée en vigueur du Traité complémentaire de 2019 et du Protocole comme un grand succès pour les deux pays et revêt une grande importance au cours de plus de 36 ans de traitement des questions liées aux frontières terrestres entre les deux pays, contribuant à consolider et augmenter les relations bilatérales à une nouvelle hauteur et à reflétant la devise de "bon voisinage, amitié traditionnelle, coopération intégrale et durable" entre le Vietnam et le Cambodge, convenue par les hauts dirigeants des deux pays.

Lê Hoài Trung a cité le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, qui aurait déclaré lors de l'événement que l'entrée en vigueur de ces deux documents juridiques démontrait la détermination et la bonne volonté du Vietnam et du Cambodge de traiter ensemble les problèmes frontaliers communs.

Le Traité complémentaire de 2019, le Protocole, ainsi que le Traité de 1985 sur la délimitation de la frontière entre les deux pays et le Traité complémentaire de 2005 serviront de cadre juridique fondamental pour la gestion, la protection et le développement de la frontière terrestre Vietnam - Cambodge dans le nouveau contexte, l’assurance de la sécurité, de la défense, de l'ordre et de la sécurité sociaux dans les zones frontalières, contribuant à la coopération au développement, aux échanges d'amitié et à l'amélioration du niveau de vie local.

Ces documents contribuent également au renforcement de la solidarité de l’ASEAN et à la promotion du prestige et de la position du bloc dans le monde.

Lê Hoài Trung a noté que les deux documents juridiques affirmaient une fois de plus les valeurs des traités et accords  et conventions relatifs aux frontières que les deux pays ont signés, et qu'ils servent de base aux deux parties pour coordonner la gestion des frontières et travailler à l'achèvement de la démarcation et du bornage de la frontière terrestre commune le long de toute la frontière.

Il a ajouté que les agences compétentes du Vietnam et du Cambodge doivent travailler ensemble pour mener à bien de nombreuses tâches importantes liées à ces documents.

Documents juridiques

Pour la part du Vietnam, en vertu de la Loi de 2016 sur les traités internationaux, le ministère des Affaires étrangères, en tant qu’organisme proposant la signature et présidant la mise en œuvre, est chargé d’élaborer et de soumettre un plan de mise en œuvre des deux documents au Premier ministre pour approbation.

Ce sera une base juridique importante pour les ministères, les secteurs et les localités concernés pour exécuter les documents de manière efficace, a déclaré Lê Hoài Trung.

Dans le temps à venir, a ajouté le diplomate, le Vietnam et le Cambodge devraient travailler en étroite collaboration pour bientôt remettre et gérer la frontière et les bornes frontière conformément au Protocole sur la démarcation des frontières terrestres et le bornage.

Ils poursuivront également les négociations pour élaborer des traités internationaux sur les réglementations de gestion des frontières et des postes-frontières et traiteront les 16% restants de la frontière terrestre entre les deux pays qui ne sont pas encore délimités et bornés.

La mise en œuvre effective de ces deux documents juridiques revêt une importance cruciale pour la protection de l'indépendance nationale, de la souveraineté, de l'intégrité territoriales, de la sécurité et de l'ordre et de la sécurité publics dans les zones frontalières, ainsi qu'au renforcement et au développement du bon voisinage, de l'amitié traditionnelle, de la coopération intégrale et durable entre les deux pays, a affirmé le vice-ministre Lê Hoài Trung.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ouverture prochaine de la rue florale Nguyên Huê Pour célébrer le Nouvel An lunaire Tân Suu, la rue florale Nguyên Huê 2021 correspondra à l’image d’une ville dynamique, prospère et en paix, conformément à la devise : "Hô Chi Minh-Ville pour tout le pays et le bonheur du peuple".