01/02/2019 23:44
Les relations commerciales et en matière d’investissement entre le Vietnam et la République tchèque ont montré des signes encourageants en 2018.
>>Les entreprises tchèques appelées à soutenir l’EVFTA
>>Croissance des échanges commerciaux Vietnam - R. tchèque en neuf mois
>>Colloque sur le commerce Vietnam - République tchèque

Le textile-habillement est l'un des principaux produits d'exportation du Vietnam vers la République tchèque. Photo: Trân Viêt/VNA/CVN

Selon l’ambassadeur du Vietnam en République tchèque, Hô Minh Tuân, le commerce bilatéral a augmenté d’environ 15% ces dernières années. Il est estimé à 1,2 milliard de dollars en 2018, soit le double de celui de l'année 2013.

En tant que membre de l’Union européenne (UE) qui entretient des liens traditionnels avec le Vietnam, la République tchèque est prête à coopérer avec ce pays de l’Asie du Sud-Est dans les domaines de la fabrication, des industries extractives, de l’agroalimentaire, de l’agriculture et de la production de bière.

Hô Minh Tuân a indiqué que la République tchèque considérait le Vietnam comme une passerelle pour augmenter ses exportations vers l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).

Une fois l'accord de libre-échange Vietnam - UE (EVFTA) entré en vigueur, les entreprises tchèques disposeront de davantage d'opportunités pour investir au Vietnam à long terme et accroître leurs exportations de plusieurs produits tels que des machines, des produits chimiques et pharmaceutiques, des moyens de transport… En même temps, cet accord facilitera les exportations vietnamiennes de chaussures, de textile-habillement, de produits agricoles tropicaux, de produits aquatiques et industriels, ainsi que de bois sur les marchés de l’UE.

Le vice-ministre tchèque de l'Industrie et du Commerce, Vladimir Bartl, a constaté que le Vietnam était devenu l’un des principaux fournisseurs de marchandises à son pays. En 2018, les échanges commerciaux bilatéraux se sont chiffrés à plus d'un milliard de dollars et le Vietnam a affiché un excédent commercial de 800 millions de dollars avec la République tchèque.

Vladimir Bartl a indiqué que les entreprises tchèques étaient présentes dans de nombreuses localités vietnamiennes, notamment dans la ville de Dà Nang qui présentait de nombreuses opportunités dans les domaines de l'ingénierie, de la fabrication, des biotechnologies et des nanotechnologies.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc