16/12/2020 16:51
La Banque asiatique de développement (BAD) a signé un prêt de 8 millions d’USD avec la Société par actions pharmaceutique Imexpharm pour l'aider à maintenir sa production de médicaments génériques malgré les perturbations d'approvisionnement mondiales causées par la pandémie de COVID-19.
>>Les potentiels de l’industrie pharmaceutique vietnamienne
>>Industrie pharmaceutique: de nombreuses opportunités de développement

Imexpharm a été créée en 1977. Photo : VNA/CVN

Le financement soutiendra les besoins en fonds de roulement de la société afin de garantir un approvisionnement suffisant en principes actifs pour la production de médicaments génériques essentiels. Les activités d’Imexpharm et la production continue de produits pharmaceutiques génériques et la garantie de leur disponibilité sur le marché font partie des mesures de protection de la santé pendant la pandémie.

Le chef chargé des investissements dans la santé et l'éducation du Département des opérations du secteur privé de la BAD, Aniruddha Patil, a déclaré que l'Asie avait été témoin des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement pharmaceutique en 2020, dont une pénurie de principes actifs.

Il a affirmé que ce projet démontrait les efforts continus de la BAD pour améliorer le système de santé au Vietnam en encourageant le développement et l’utilisation de médicaments génériques locaux. Ce financement fait partie de l’aide de 20 milliards d’USD financée par la BAD et annoncée le 13 avril pour aider ses membres en développement à mieux lutter contre la pandémie.

Imexpharm a été créée en 1977. Au 30 septembre 2020, la société comptait 1.252 employés, un actif total de 2,07 billions de dôngs (89,66 millions d’USD) et six usines de produits pharmaceutiques.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La Russie lève les restrictions de voyage pour le Vietnam, la Finlande, le Qatar et l’Inde Le Premier ministre russe Mikhaïl Vladimirovitch Michoustine a signé le 25 janvier un décret selon lequel la Russie lève les restrictions à l’entrée sur son sol pour les citoyens de la Finlande, du Vietnam, de l’Inde et du Qatar à partir du 27 janvier.