27/10/2010 03:38
La Chine a inauguré le 26 octobre sa dernière ligne ferroviaire à grande vitesse, qui relie en 45 minutes la capitale économique Shanghai à la grande ville de Hangzhou (Est).
Le tronçon long de 202 km a coûté 29,3 milliards de yuans (3,15 milliards d'euros), selon la presse chinoise.

Les trains y circulent désormais à la vitesse de 350 km/h, écourtant de moitié la durée du voyage, qui passe de 90 à 45 minutes.

"L'achèvement de la nouvelle ligne ferroviaire entre Shanghai et Hangzhou va accélérer le rythme d'intégration dans le delta du fleuve Yangtze", a déclaré Han Zheng, le maire de Shanghai.

La Chine compte désormais plus de 7.430 km de lignes de train à grande vitesse. Pékin a mis en oeuvre un programme ambitieux de développement de son système ferroviaire pour le passer, de 86.000 km de lignes actuellement, à 120.000 km d'ici à 2020, dont 50.000 à grande vitesse.

Depuis décembre 2009, le train le plus rapide du monde ("made in China") circule à 350 km/h entre Canton et Wuhan (Sud).

La plupart des trains sont maintenant des produits chinois dont la technologie s'inspire largement de produits achetés aux Occidentaux (surtout à Siemens et Kawasaki) au terme de contrats prévoyant des transferts de technologie.

La ville ancienne de Hangzhou, construite au bord du célèbre lac de l'Ouest, possède un riche patrimoine architectural et attire de nombreux touristes.

AFP/VNA/CVN
(27/10/2010)
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.