29/11/2018 18:31
Ces derniers mois, de nombreuses écoles de Hô Chi Minh-Ville ont mis à l’essai des méthodes d’enseignement dites STEM sous la direction du ministère de l’Éducation et de la Formation (MEF). Pourtant, la progression de cette activité éducative dans les établissements scolaires est encore balbutiante.

>>Hô Chi Minh-Ville accélère la mise en œuvre du programme éducatif STEM
>>Développement du programme éducatif STEM au profit des élèves vietnamiennes
>>STEM : colloque à Hanoï sur les perspectives professionnelles
 

Une compétition de STEM destinée aux élèves.


Une enquête sur l’enseignement des programmes STEM auprès de 5.331 enseignants du secondaire à Hô Chi Minh-Ville a récemment montré que 4% d’entre eux les ignoraient presque entièrement. Par ailleurs, plus de 51%  ne les comprennent pas encore bien, 42%  les comprennent correctement et seulement 3% très bien.

De nombreux lycées et collèges de la ville ont mis au point cette méthode STEM avec succès. Cependant, son développement dans les installations scolaires rencontre encore certains problèmes, notamment le budget alors que les outils et les équipements éducatifs sont toujours assez coûteux.

Nguyên Thi Thu Trang, directrice de recherche en STEM de l'Université de pédagogie, a indiqué que de nombreux exemples spécifiques ont montré qu’on peut utiliser les matériels accumulés afin de mettre en œuvre les activités d’enseignement adaptées à STEM, en se basant sur le modèle interdisciplinaire en matière scientifique.

Les compétences en STEM concernent quatre domaines: les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques qui sont intégrés et se complètent. Cela permet aux étudiants de maîtriser la théorie  et la pratique, en plus de créer des produits pour la vie de tous les jours.

En outre, STEM aide les élèves à ressentir progressivement l’attrait et l'intérêt pour ces quatre matières ainsi qu’à développer leur créativité, à résoudre les problèmes de terrain...

Renouveler globalement l’éducation

Nguyên Van Hiêu, directeur adjoint du Service de l’éducation et de la formation de Hô Chi Minh-Ville, a souligné que les enseignants doivent avoir le courage de mettre en place des méthodes d’enseignement des STEM pour leurs matières afin de contribuer à renouveler les méthodes d’enseignement et à encourager l’auto-apprentissage des élèves.

Nguyên Xuân Thanh, directeur adjoint du Département d’enseignement secondaire du ministère de l’Éducation et de la Formation, a ajouté que résoudre les questions agricoles, réaliser des projets pour la communauté et l’environnement (en jardinage, entreprenariat et production locale), est le but primordial que l’éducation vise en se basant sur les programmes STEM. Les élèves de STEM ont non seulement les connaissances académiques et les expérimentations en laboratoire, mais encore la capacité de formuler leurs idées clairement dans des travaux de type social. Et c’est l'objectif de la réforme globale de l’éducation.

Quant à la direction d'application de l'éducation STEM, le représentant du MEF a également déclaré que la ville était pilote. Dans les années à venir, avec la mise en œuvre des nouveaux programmes éducatifs, le MEF aura des orientations spécifiques afin de promouvoir STEM dans les écoles du pays. En conséquence, les activités et les programmes STEM devront être appliqués en fonction des conditions de chaque région.

 

Texte et photo: Quang Châu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.