28/06/2014 08:58
Le secrétaire général de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), Le Luong Minh, a souligné les contributions du Japon pour l'édification de la communauté de l’ASEAN en 2015 et la coopération économique bilatérale pour l’intérêt des deux parties.

Le Luong Minh a fait cette évaluation à l’issue du 7e dialogue entre l’ASEAN et la Fédération des Chambres de commerce et d’industrie du Japon (FJCCIA en abréviation anglaise), tenue le 24 juin aux Philippines. Il a fait l'éloge de ce partenariat précieux notant que les deux parties ont tout juste célébré le 40e anniversaire des relations ASEAN-Japon.

Il a souligné l’importance de développer les relations bilatérales et a exhorté les entreprises à accroître leur intégration internationale, notamment les PME de l’ASEAN dans le réseau d’approvisionnement du Japon.

Depuis son inauguration à Bangkok en 2008, le dialogue annuel ASEAN-FJCCIA est devenu un forum où les deux parties échangent et avancent des initiatives et des recommandations pour renforcer la coopération bilatérale et la création de la communauté économique de l’ASEAN (AEC).

La communauté d’affaires japonaise s’est intéressée aux programmes «guichet unique de l’ASEAN», «système d’auto certification» ainsi qu'à la libéralisation des services dans tous les secteurs, etc,.

Les deux parties ont échangé des questions liées à la propriété intellectuelle, au développement des infrastructures, à l’amélioration de l’approvisionnement en énergie, entre autres.

Selon les statistiques de la FJCCIA, si 5.647 entreprises japonaises opéraient dans les pays de l’ASEAN en 2012, elles sont de 6.092 en juin 2014 . Ces entreprises sont spécialisées notamment dans l'automobile, les équipements électroniques, électriques, les produits chimiques, les produits de consommation et les services financiers.

Avec 22,9 milliards de dollars en 2013, le Japon est la 2e source d’investissements directs étrangers (IDE) dans l’ASEAN après l’Union européenne (UE). Le Japon est aussi le 3e plus grand partenaire commercial de l’ASEAN avec 240,9 milliards de dollars d'échanges commerciaux enregistrés l’an dernier.

VNA/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.