06/07/2018 23:58
L’agence de police d’enquête de Hô Chi Minh-Ville (Sud) a introduit une instance et placé en détention provisoire quatre personnes pour "mouvement insurrectionnel" et trois autres pour "trafic illicite de substances explosives", a fait savoir jeudi 5 juillet la Police de Hô Chi Minh-Ville.

>>Procès pour "mouvement insurrectionnel": les peines confirmées
>>Jugement en deuxième instance de l’affaire de "terrorisme contre l'administration populaire"
 

Sur le lieu de l'explosion au siège de la police du 12e quartier de l’arrondissement de Tân Binh, Hô Chi Minh-Ville. Photo: Thành Chung/VNA/CVN 


Ces personnes sont soupçonnées d’avoir été impliquées dans une attaque explosive visant le siège de la police du 12e quartier de l’arrondissement de Tân Binh, dans l’après-midi du 20 juin dernier, faisant une blessée parmi les policiers et endommageant plusieurs motos.

Aussitôt après l’explosion, la Police municipale a déterminé qu’il s’agissait d’une affaire extrêmement grave, du fait que des hommes ont utilisé des substances explosives pour attaquer directement le siège de la police du quartier. Elle a donné comme instruction aux forces les plus exercées à effectuer une enquête immédiate, a déclaré à la presse son directeur adjoint le général de brigade Phan Anh Minh.

Nguyên Tuân Thanh, 28 ans, et son père Nguyên Khanh, 54 ans, tous domicilés dans le district de Trang Bom, province de Dông Nai (Sud); le neveu de Nguyên Khanh, Duong Ba Giang, 47 ans et domicilé dans le meme district, et Vu Hoàng Nam, 22 ans et domicilé dans l’arrondissement de Tân Binh, Hô Chi Minh-Ville, sont accusés de mouvement insurrectionnel.

Plus de dix jours d'enquête 

Nguyên Tuân Thanh et son père ont dit aux enquêteurs avoir agi sur l’ordre de Ngô Hung, le commandant en chef autoproclamé du groupe Dynastie Viêt Nguyên aux États-Unis, une rammification de l’organisation réactionnaire Gouvernement national provisoire du Vietnam créée par Dào Minh Quân.

Ngô Hung, qui a nommé Nguyên Khanh gouverneur de la région autonome de Dông Nai et promu Nguyên Tuân Thanh général de brigade, a transféré 120 millions de dôngs à Nguyên Tuân Thanh et lui a chargé d’organiser la fabrication des explosifs à servir aux attaques contre les sièges de la police.

Nguyên Tuân Thanh a acheté des substances explosives auprès des hommes domicilés dans le district de Dak Mil, province de Dak Nông (hauts plateaux du Centre). Arrêtées, trois personnes qui lui ont vendu des kilos d’explosif TNT ont dit savoir seulement que Nguyên Tuân Thanh pourrait les utiliser pour l’excavation d’étangs et l’exploitation de roche.

Après plus de dix jours d’enquête, la Police de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec la Police de la province de Dông Nai, a interpellé sept suspects, découvert et saisi lors des perquisitions environ 10 kilos d’explosif TNT, du matériel pour fabriquer des produits explosifs, dont huit ont été préparés pour des attaques suivantes.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.