25/08/2019 11:11
Il y a sept ans, quatre frères d’origine vietnamienne du nom de Vinh, Quang, Son et Ha ont ouvert leur première cafétéria dans le quartier de Little Saigon du comté d’Orange. Actuellement, avec leur vingtaine d’établissements, ils proposent toutes sortes de spécialités vietnamiennes.
>>Cà phê sua da: un trésor gustatif vietnamien de renommée mondiale
>>Le café au lait glacé contribue à la promotion de la gastronomie vietnamienne
>>Des cafés étrangers au goût des jeunes vietnamiens

Les fondateurs de la chaîne de café 7 Leaves Cafe.
Photo: NVCC/CVN

Informaticien, ingénieur, employé de banque et avocat, Vinh, Quang, Son et Ha ont tous abandonné leur carrière professionnelle pour se lancer corps et âme dans un projet commun: l’ouverture d’une boutique nommée "7 Leaves Cafe".

Une idée qui vient de loin

Pourquoi ce nom là? "C’est un nom qui comprend de nombreuses significations. D’une part, nous sommes sept copropriétaires, quatre frères, une belle-sœur et deux amis, indique Son Nguyên. D’autre part, cela représente également les sept ingrédients nécessaires à la confection de notre produit phare, notre fameux thé aux herbes et aux fleurs".

C’est en voyageant en Thaïlande avec sa mère que l’idée a germé dans l’esprit de Quang, un des quatre frères. Il y avait ce vendeur de thé et de café dans la rue et son magasin ne désemplissait pas, il y avait toujours une file d’attente interminable devant son kiosque. Et s’il y a bien deux boissons appréciées au Vietnam, c’est le café et le thé! Ainsi, accompagné d’un ami, il s’est rendu dans son pays natal pour y goûter toutes sortes de thé mais aussi de café, des plus populaires aux moins connus, du plus fort au plus doux des Robusta. "J’ai pensé que ce serait super si l’on pouvait utiliser ce type de saveur exotique aux États-Unis", poursuit-il.  

De retour chez lui, il discute du projet avec ses trois frères et deux amis. Ils décident alors d’ouvrir en janvier 2012 leur premier café. Ne voulant pas les inquiéter, les membres du quatuor ont tenu leurs parents à l’écart du projet.

Une boutique 7 Leaves Cafe dans la ville de Houston, aux États-Unis.
Photo: NVCC/CVN

Il faudra attendre 2015 au moment de l’ouverture de la 5e "antenne" pour que ces derniers soient enfin informés des affaires de leurs fils. "J’ai d’abord été très choqué, mais une fois qu’ils m’ont expliqué ce qu’ils étaient en train de faire, j’en ai été plus que ravi. Je dois avouer que le problème de la concurrence actuelle m’a également beaucoup inquiété, elle est féroce, surtout dans le comté d’Orange", confie Chanh Nguyên, leur père. Il a également ajouté que leur succès était avant tout pour lui improbable notamment à cause de leur manque d’expérience dans ce domaine.

Des arômes atypiques qui ont la cote

Jusqu’à présent, l’enseigne a réussi à se faire un nom grâce à leur fameux frappuccino s’inspirant du cà phê sua da (café au lait glacé) ou encore à leur thé au lait à base d’ingrédients très populaires au Vietnam tels que le haricot mungo, le tubercule de taro ou la fleur de jasmin. "Notre produit vedette, la tisane, contient sept ingrédients naturels, dont l’artichaut, le chrysanthème et le thé vert au jasmin. On fait bouillir le tout dans une casserole et on laisse mijoter pendant quatre heures", fait savoir Son Nguyên en révélant la préparation de l’une de leurs boissons les plus prisées.

La chaîne totalise environ 700 employés travaillant pour 22 cafés, situés non seulement en Californie du Sud, mais aussi dans les villes de Las Vegas (État de Nevada), de Houston et de Dallas (Texas), notamment. Les jeunes entrepreneurs souhaitent élargir leur affaire en s’implantant en Californie du Nord ainsi qu’à l’Est du pays.

En termes de popularité, les cafés de Garden Grove et de Santa Clara connaissent le plus de succès avec plus de 3.000 commandes par jour.

Avec ces boutiques, les frères Vinh, Quang, Son, Ha ont à cœur de promouvoir les saveurs du Vietnam à l’autre bout du monde. "Les frères Nguyên sont en train de créer une saveur unique représentant différentes cultures", affirme Aaron Allen, fondateur de la société internationale de consultants de restauration et d’hôtellerie Aaron Allen & Associates. "Les saveurs exotiques sont actuellement à la mode dans le domaine de la restauration aux États-Unis. Dans le temps, les Américains préféraient les plats aux saveurs dites traditionnelles, américaines ou mexicaines, mais maintenant, nombreux sont ceux qui se lancent dans la découverte culinaire", conclut-il.
 
Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.