18/01/2020 15:24

>>L'alpiniste rescapée de l'Himalaya raconte son aventure devenue calvaire
>>Une tempête de neige tue 17 personnes dans l'Himalaya

Quatre Sud-Coréens et trois Népalais sont portés disparus à la suite d'une avalanche dans le massif de l'Annapurna, un des plus hauts sommets de l'Himalaya, ont annoncé samedi 18 janvier les autorités népalaises. L'avalanche a eu lieu à une altitude d'environ 3.200 mètres, près du camp de base pour l'ascension de l'Annapurna, à la suite de fortes chutes de neige survenues vendredi 17 janvier. "Nous sommes informés qu'on est sans contact avec quatre Sud-Coréens et trois Népalais après l'avalanche. Une équipe de secours a été envoyée sur place hier soir", a déclaré Mira Dhakal, un responsable du ministère népalais du Tourisme. Le chef de la police locale, Dan Bahadur Karki, a indiqué que le mauvais temps entravait les opérations de secours. "L'équipe est en route. Nous avons aussi un hélicoptère prêt à décoller si le temps s'améliore", a déclaré M. Karki. L'Annapurna est une montagne particulièrement sujette aux avalanches et techniquement difficile. Il a un taux de mortalité plus fort que l'Everest, le plus haut sommet du monde.


APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

COVID-19 : des touristes sud-coréens à Dà Nang retournent à leur pays d’origine Sur la base de demandes de touristes sud-coréens et de propositions du consulat général de Répubique de Corée et des organes compétents, Dà Nang a rapatrié mardi soir 25 février 20 Sud-Coréens vers leur pays d’origine.