18/04/2018 23:45
La République de Corée cherchera à lancer des discussions pour déclarer officiellement la fin de la guerre sur la péninsule lors d'un sommet intercoréen rarissime la semaine prochaine, a annoncé la présidence mercredi 18 avril.
>>Établissement d'une ligne téléphonique directe entre les dirigeants des deux Corées
>>Kim Jong Un évoque officiellement un "dialogue" avec Washington
>>Discussions opérationnelles supplémentaires en vue du sommet intercoréen

Le président de la République de Corée, Moon Jae-in, le 23 mars à Hanoï.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous examinons la possibilité de remplacer le régime de l'armistice sur la péninsule coréenne par un régime de paix", a dit à la presse un haut responsable de la Maison Bleue, la présidence sud-coréenne. "Mais ce n'est pas quelque chose que nous pouvons faire seuls. Il faut des discussions serrées avec les parties pertinentes dont la République populaire démocratique de Corée (RPDC)".

Le président américain Donald Trump vient de déclarer que le sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in pourrait être l'occasion, avec sa "bénédiction", de discuter d'un traité de paix pour clore officiellement le conflit.

Pyongyang et Séoul revendiquent tout deux la souveraineté sur la péninsule toute entière. Un traité pourrait vouloir dire que les deux Corées se reconnaissent l'une l'autre.

Les deux Corées pourraient parvenir à un accord initial. Celui-ci serait suivi par une rencontre entre MM. Kim et Trump et par un sommet trilatéral pour sceller l'accord, a poursuivi le responsable de la Maison Bleue, évoquant aussi une rencontre quadripartite en référence à la Chine. Mais, a-t-il prévenu, "je ne suis pas sûr que nous nous servirons de l'expression +mettre fin à la guerre+" pendant le sommet. "Nous voulons parvenir à un accord pour interdire les activités hostiles entre le Sud et le Nord".

Le troisième sommet intercoréen depuis la fin de la guerre aura lieu le 27 avril. Il devra être suivi d'une rencontre entre MM. Kim et Trump, la première du genre.
 
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.