06/02/2021 00:09
>>Embrasser le potentiel des énergies renouvelables
>>Éolien en mer: le gouvernement s'apprête à renégocier les tarifs

Les autorités sud-coréennes ont signé vendredi 5 février un contrat à 36 milliards d'euros portant sur la construction de ce qui est présenté par Séoul comme le plus grand parc éolien offshore au monde. Pauvre en ressources énergétiques traditionnelles, la Corée du Sud s'est fixée pour bjectif d'atteindre d'ici 2050 la neutralité carbone. Elle dépend actuellement massivement de ses importations de charbon, qui lui fournissent 40% de son électricité. En plus de l'objectif de neutralité carbone, le président de centre-gauche Moon Jae-in compte sortir progressivement du nucléaire, ce qui ne laisse d'autre choix que de miser massivement sur l'éolien, l'hydroélectrique et le solaire. Le chef de l'État a supervisé la signature d'un énorme contrat de 48.000 milliards de won (36 milliards d'euros) portant sur la construction d'un gigantesque parc éolien au large de Sinan, dans le sud-ouest, dont la capacité maximale sera de 8,2 gigawatts. Il sera sept fois plus grand que le plus grand champ éolien offshore actuel, selon M. Moon, et générera une énergie comparable à six centrales nucléaires. M. Moon a mis en avant la position géographique unique de la péninsule. "Nous avons un potentiel infini d'énergie éolienne offshore sur trois côtés et nous avons la meilleure technologie au monde dans ce domaine", a-t-il affirmé.

APS/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.