05/08/2019 21:31
>>Traité INF: Moscou suspend à son tour sa participation et promet de nouveaux missiles
>>Traité nucléaire INF: échec des discussions américano-russes à Genève

La République de Corée n'a eu aucune discussion avec les États-Unis sur le déploiement de missiles à portée intermédiaire sur son sol, pas plus que d'études ou de projets en la matière, a déclaré lundi 5 août le ministère sud-coréen de la Défense. La République de Corée "n'a eu aucune discussion officielle avec les États-Unis sur l'introduction possible de missiles à portée intermédiaire". "Nous n'avons pas examiné cette question en interne et ne prévoyons pas de le faire", a déclaré la porte-parole du ministère, Choi Hyun-soo, lors d'un point de presse. La position de base du gouvernement sud-coréen sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne n'a pas changé, a-t-elle assuré. Cette mise au point survient après que le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a évoqué un possible déploiement en Asie de missiles américains à portée intermédiaire lors d'un déplacement ce week-end en Australie. Washington s'est officiellement retiré la semaine dernière du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), ce qui lui permet désormais de développer, tester et déployer de tels missiles dans le monde entier. Interrogée sur la possibilité des discussions sur cette question entre M. Esper et le ministre sud-coréen de la Défense, Jeong Kyeong-doo, lors de leur rencontre prévue vendredi 9 août à Séoul, Mme Choi a dit avoir été informée que ce sujet ne figurera pas au programme de cet entretien.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La Fête des Cham ouverte à la ville de Tuy Hoà La cinquième édition de la Fête de la culture, des sports et du tourisme des Cham s’est ouverte lundi soir 19 août dans la ville de Tuy Hoà, province centrale de Phu Yên, en présence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam.